Ql/est-ce que O 46 LA NOUVELLE TYPOGRAPHIE [I. MOHOLY-NAGY E squisse d'affiche photograph!que. m CZ m m O. désigne sous l'appellation de Nouvelle Typographic les efforts persévérants de quelques jeunes créateurs, surtout en Allemagne, en U. R. S. S., en Hollande, en Tchécoslovaquie de méme qu'en Suisse et en Hongrie. Les débuts de ce mouve ment remontent en Allemagne jusqu'au temps de la guerre. On peut considérer la Nouvelle typographic comme un résultat du travail personnel de ses initia- teurs. Toutefois, il me semble plus exact de Tenvisager comme un produit du temps et de ses nécessités, sans vouloir aucune- rnent déprécier l'oeuvre remarquable et la force créatrice des services rendus par les promoteurs sur la base de leur individua- lité. Ce mouvement n'aurait jamais pu atteindre le degré d'extension qu'il présente aujourd'hui sans conteste dans l'Europe centrale s'il n'avait pas répondu a des nécessités pratiques du moment. II s'y adapte de fa^on toutè particuliere en ce sens que le programme des Nouveaux Typographes réclame en première ligne la conformation sans réserve de la typo graphie au but poursuivi, dans la tache donnée. II est tout d'abord nécessaire de décrire ici brièvement le cours du développe- ment typographique avant la guerre. Au pêle-mêle stylistique des années 1880 succéda le mouvement des arts appliqués parti d'Angleterre (Morris, 1892). Dans le domaine typographique, son orientation était surtout historique ^imitation des incunables). Plus tard (vers 1900), le Jugendstyl essaya en Allemagne, mais sans succes durable, de délivrer le travail créateur de toute obsession historique. II aboutit a une imitation mal comprise des SIDNE1 HUNT (Londres) Spasm of pleasure Photomontage.

International Advertising & Design DataBase

Arts et Metiers Graphiques fr | 1930 | | page 66