Trotz dem frühen und bedingungslosen Wegzug aus (e gi Heimat kann man bei Herbert Matter nicht von einer Flu< tl at sprechen. Es scheint im Gegenteil so wie bei Giacomettidb oo als hatte er die sehr starken Eindrücke, die die BergweltjE -i; ihm aufzeichnete, in der stadtischen Feme besser begreils d und verarbeiten können. Seinem Wesen, seiner aussesï Erscheinung und seinem Gebaren nach ist Herbert Mat'c ein Mensch der Berge geblieben: ruhig, bescheiden, grüiMi r lich und sehr kritisch. Solche Eigenschaften sind es dau wohl auch, die ihn als Professor an der Yale-Universitat i erfolgreich haben werden lassen. Denn er hat neben seir t hohen fachlichen Qualitaten auf die immer wiederkehrer aktuelle Frage junger Leute «Wohin führt der Weg?» 1 ft aV seinem eigenen Leben eine Antwort geben können. Er ist .3 EL Lehrer hochgeachtet und geliebt, als Künsder und Grap - ker Wegbereiter. La personnalité, l'ceuvre et le développement personnel de Herbert Matter sont de nature a servir d'exemple a la jeune génération qui se pose bien plus de questions que jadis sur les sources de la créativité humaine, sa fïnalité et l'influence qu'elle exerce sur la société tout entière. En même temps, la vie et l'ceuvre de eet artiste sont propres a lui fournir maint sujet de réflexion et, pourquoi pas, d'espérance. Né a Engelberg, en Suisse, Herbert Matter quitte tót son village de montagne pour l'horizon plus vaste de Genève, oü il étudie la peinture a l'Ecole des Beaux-Arts. II poursuit ses études a Paris. La chance lui sourit, Fernand Léger et Amédée Ozenfant s'intéressent a lui. II a en particulier été fortement marqué par l'ceuvre, la philosophie et la technique de travail de Léger. Sa voie lui fait lentement abandonner la peinture pour la photo et l'art graphique, mais les principes du peintre continueront de lui dicter sa démarche artistique tout au long de sa vie. Pour bien comprendre cette conversion de Matter aux arts appliqués, il faut se remémorer la liberté d'expression que l'art publicitaire accordait aux graphistes des années 30. Et puis, la rencontre de Cassandre et du Corbusier lui aura fait comprendre l'urgence qu'il y avait a apporter une solution aux problèmes esthétiques de la vie quotidienne. New Y(c devient sa deuxième patrie. II y trouve un vaste champ d'activité 011 peut s'épanouir, et qu'il prospecte encore aujourd'hui avec ardeur. I'; fait vite des amis, notamment parmi les peintres de la scène newyorka de i960, Jackson Pollock, Willem de Kooning, Franz Kline, Alexan-r Calder, et d'autres, qui le confïrment dans ses aspirations, discutent s projets et lui font saisir l'importance de son enseignement. A divers titres, Herbert Matter le graphiste, le photographer 1 cinéaste, le professeur, le critique avisé est un cas d'exception. Ce iji oc frappe dans son oeuvre, c'est la recherche de la clarté de la conception, a a: la lisibilité du message, de l'originalité du texte et de l'image, mais av i r: une méfïance innée vis-a-vis de tout clinquant, de la superfïcialité fac 1 On le voit dés le début de sa carrière anxieux de réduire l'écart croissit entre un but conceptionnel idéal et des réalisations souvent a ras du comme on en voyait dans les arts appliqués. Ce faisant, il a su accor r une place unique dans son oeuvre graphique aux tendances artistique; a si: la photo, qui devient chez lui une composante indispensable de la e quotidienne. II est ainsi du petit nombre des ceux qui, dans l'exercice e [Fometzung von Seite So6] Schweizer Plastiker Alberto Giacome'f >jsr vervollkommnete er sein photographisches Werk. 25) Poster for the National Foundation for Infantile Paralysis. Polychrome, i These are Matter's own children, one of whom actually had polio. 26) From an ad (1964) for Wyandotte Chemicals, who make a paper coating prod 27) From a trade magazine ad for the Container Corporation (AD John Massey) 28) 29) Ads for the Container Corporation of Americaone from the famous G;it Ideas of Western Man series and one about packaging machines. Both i960. 25) «Eines der beiden hatte Kinderlahmung.» Farbiges Plakat für die amerikani: e Polio-Stiftung, 1950. Es sind Matters Kinder, von denen eines wirklich Polio hijt. 26) Aus dem Inserat für einen Hersteller von Papierveredlungsprodukten, 1964^; 27) Aus einem Fachzeitschrifteninserat für die Container Corporation of Amerk* 28) 29) Inserate für die Container Coporation - eines aus der berühmten Serie «G t Ideas of Western Man» und eines über Verpackungsmaschinen. Beide i960. 25) Affiche pour la Fondation nationale de paralysie infantile. En polychromie, 1 II s'agit des propres enfants de Matter, dont l'un a eu en effet la polio. 26) Annonce de 1964 pour Wyandotte Chemicals, fabricants de couchages de paj 27) D'une annonce de magazine professionnel pour la Container Coporation. 28) 29) Annonces pour la Container Corporation of America: série célèbre des «G t Ideas of Western Man», d'une part, machines d'emballage, de l'autre, i960. 510

International Advertising & Design DataBase

Graphis de | 1981 | | page 20