Kerg Kerg Kerg 16 Dans la nature, une loi existe, la première de toutes rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme selon un certain rythme. To be or not to be Drame done Drames chimtques, physiolcgiques, biologiques Les formes utilitaires, favorables et nécessaires jouant dans ces drames ont des dimensions géométriques point, droite, surface, volume. Les plus simples sont les plus belles, L'être humain exprime son état psychique par des moyens plastiques pierre, bois, métal, verre, couleur... qui ont ce: dimensons géométriques. Puis, il rationalise ces moyens plas tiques sous une certaine forme. Répétitlon des formes ra tionnelles Tout le style est la Voila tout Ie problème de l'art L art la confession des peuples dépend avant tou+ de la création de nouveaux outils. Ceci nous révèle que I'art et la science jaillissènt des mêmes sources ef sont insepa rables. Ce sont done les rapports nouveaux de ces formes sou- mis aux perfectionnements successifs de I'outillage qui im- portent. Le sujet qui en résulte ne vient qu'en deuxième iieu. Depuis que I'art existe, les sujets sont en nombre de quatre I amour, Ie mythe, la nourriture et Ie repos, les facteurs géographiques ef sociologiques. Abstraction-Creation fait le point. Le point de départ aussi A première vue, les spectateurs non avisés y compren- nent fort peu ou rien du tout. Pour eux, l'art doit repré- senter un élément visuel, conventionnel, voire sentimental. lis oubiient qu'un tableau est tout d'abord une surface plane a deux dimmensions, couverte de couleurs chaudes et.froides, de couleurs complémentaires, de surface géomé triques en rapport direct avec l'intensité ou le degré calo- rifique d une couleur. Le tableau est une construction de par le dessin deja, qui en est I ossature, qui suggère la peri- sée sensible ou brutale, aimable ou forte, lei, le sentiment trés sur de l'équilibre des valeurs picturales est indispensa ble. Un tableau est une pensée concrétisée et synthétisée dans le temps et dans I espace. Bien des partisans d'Abs- iraction savent a fond cette théorie du dynamisme et des dimensions géométriques, professée. au Bauhaus, a Weima' 1919-1923, Dessaü 1923-1928. D autres viennent du surréalisme notations psychoiogi- ques du rêve, du subconscient. Le dernier groupe prend a témoin la nature, les drames biologiques, physiologiques, chimiques. Dissections, études microscopiques et bio-chimiques. Applications décoratives et fonctionnelles dans l'espace-frais, rationnel et lumineux de l'architecture contemporaine. Splendeurs inouïes, igno- rées jusqu'a ce jour par le grand public. Jadis, joie intime et jalouse de quelques savants.

Abstraction création art non figuratif fr | 1935 | | page 18