ARTS ET METIERS GRAPHIQUES L'esprit de l'écrivain se regarde au miroir que lui livre la presse. Si le papier et I'encre se conviennent, si la lettre est d'un bel oeil, si la composition est soignee, la justification exquisement proportionnée, la feuille bien tirée, l'auteur ressent nouvellement son langage et son style. 11 se trouve de la gêne et de l'orgueil. II se voit revêtu d'honneurs qui peut-etre ne lui sont pas dus. II croit entendre une voix bien plus nette et plus ferme que la sienne, une voix implacablement pure articuler ses paroles, detacher dangereusement tous ses mots. Tout ce qu il écrivit de faible, de mol, d'arbitraire, d'inélégant parle trop clair et trop haut. C'est un jugement trés précieux et trés redou- table que d'etre magniliquement imprimé. Paul VALÉRY, de i'Académie Fran^aise. 8

Arts et Metiers Graphiques fr | 1927 | | page 12