LE MYSTIQUE COUVERTURE DU LATIN MYSTIQUE DE REMY DE GOURMONT. MINIATURE DE FILIGER (17 x 26%) 1892. M DCCC L-XXXX II dc Gourmont; par sa mèrc, il pouvait encore compter Malherbe parmi ses ancêtres. Un gout profond de l'érudition et de la critique s'alliait chez cc symboliste esthete et bien équilibré, aux doctrines idéalistes de son groupe. Sa curiosité était immense. F.t il aimait non seulement les lettres, mais les livres. Comme pour Marcel Schwob, l'aspcct extérieur d un livre, le papier et les caractèrcs étaient pour lui choses vi\antes, unc source de symboles, de correspondances baudelaiiiennes. Gourmont recherchait l'harmonie du st\'lc et de la pensee il aimait les mots dans sa jeunesse, et plus tard, stir des mots, leur préféra la pensee; - mais il voulait que le caractère typographique, le format, couleur, et le grain mcme du papier fussent en accord avec sa pensee. La vingtaine de livres et de plaquettes éditées au Mercure par ses soins ne sont que le la 12 résultat de ces tentatives d'harmonie typographique. Etabli en 1890 au 15 de la rue de l'Échaudé-Saint-Ger- main, le Mercure de France commenca, l'année suivante, l'édition des oeuvres de ses collaborateurs, qui étaient aussi ses actionnaires. A l'exemple de Bailly a YArt indépendant, de Lacomblez et Deman.a Bruxelles, on eut le souci de créer de jolis livres. A vrai dire ces livres ne furent le plus souvent que des pla quettes confidentielles, dont le seul aspect suffisait a mar- quer une réaction contre le naturalisme, syntbolisé par les épais volumes jaunes de Charpentier. Remy de Gourmont débuta au Mercure en 1892 en y édi- tant ses Litanies de la Rose. Ce livre, assez banal, imprimé a Paris par A. Davy, ne diffé- rait guère de ceux de Lécin Vanier et se vendait d'ailleurs chez ce célèbre biblio phile Le titre unit l'elzévir gras a l'elzévir le plus maigre la typographic est relevée seulement d'un bandeau pompéien. HMMi Lilith parut ensuite. Ce dia logue biblique, dont Remy de Gourmont avait trouvé le sujet dans le Codex pseudepigraphus Veteris Testamenti de Jean-Albert Fabricius et suivant lequel deuxfemmes auraient été créées pour Adam l'une Ève et l'autre Lilith, ne parut pas au Mercureimprimé par Edmond Girard, il porte comme adresse des presses des Essais d'Art libre Cette plaquette était présentée sous une couverture vert émeraude marquée du seul mot de Lilith en lettres hébraïques.. Cent trente-trois exemplaires en composèrent tout le tirage, dont neuf sur un symbolique Japon vert enfer Remy de Gourmont change encore d'imprimeur et s'adresse pour son Latin mystique a Ed. Monnoyer, du Mans, qui travaillait beaucoup pour les éditeurs catholiques. Pré- facé par Huysmans - - rappelons-nous le goüt de Des Esseintes pour les auteurs de la decadence et les bas- latins, le Latin mystique est un livre admirable, ni

Arts et Metiers Graphiques fr | 1930 | | page 18