senter son sujet, exprimer sa pensée, mais ce don singulier qui vous entraine a trouver quelque chose d'ingénieux par la verdeur de l'esprit et la force de l'imagination. Ce don qui ne relève pas directement de l'art, s'acquiert terribles toute enfance est une longue invention. Les ado lescents continuent. lis inventent la gloire et la fortune comme but, ils inventent l'amour et l'amitié a leur usage, ils inventent Pe'nthousiasme et la confiance pour être mieux décus. Les hommes faits exploitent, réalisent ou observent; encore moins et reste une pension du ciel qu on ne touche pas au gré de ses désirs. Durant leurs jeux les enfants inventent. Tables 'et cuvettes deviennent dieux. Le tapis dessine une ile au milieu du parquet. Des petites filles modèles aux enfants les vieillards se souviennent et profitent des élans placés en vinger. Seule invente la jeunesse et la void encore s'accolant d'elle-même au nom de M. Jean Hugo. Son dessin profile sur la page des êtres frêles qui Ci-contre Reproduction grandeur originale d'une gouache inédite de Jean Hugo (Néogravure impr.). CI-DESSUS Reproduction grandeur originate de six gouaches de Jean Hugo, our Climats, d'André Maurois (Editions Le Livre

Arts et Metiers Graphiques fr | 1930 | | page 42