que dE Ia nature dE Ia personne. L'art du réeI olj Ia poÉsiE nait dE Ia pRÉcisioN dE Ia fORME, ET Ia pERfECïiOIN, dE I'aCTE. Les iMpRESSiONS Qui RÉsiSTEINT AU pASSACjE du TEMpS SONT CeIIeS OU I'UNÏQUE jEU dES ÉlÉMENTS il\dispENSAblES dANS l'ÉQUilibRE dES MASSES EST CONduiï A SON dERNiER poiNT dE RiqUEUR ET d'EXECUïiON. ÜNE pAqE d'iMpRiMERiE doiT pÉNÉTRER l'ESpRÏT AU pREMiER REqARd Ni RÉflEXiON, Ni EffORT, NÏ REChERCliE, Ni liTTÉRATURE. ELLe EST, siMplEMENT, dE 1'iMpRiMERÏE. PlusiEURS SORTES d^ENCRES N^AjOUTENT RÏEN. SAuf Ie ROUqE pEUT-ETRE, Qui EST ÏCÏ loi SECRETE, bAbÏTUdE? COUlEUR fONdAMENTAlE, AVEC Ie NOÏR. C'eST NUÏRE ENCORE plus qRAVEMENT A UN TEXTE QUE dE Ie COMPOSER, SURTOUT dANS UNE MEME pAqE, EN diffÉRENTS CARACTÈRES. L'uNiïÉ, SÏNON dE qENRES, du MOÏNS d'ESpÈCE, EST NÉCESSAÏRE A l'ACCORd dE CES Affi- NÏTÉS, QUi SONT dE Ia NATURE dES plOMbs AUTANT C>E n'eST PAS SANSVÉRiTÉ QUE l'ON dONNE AUX SÏqNES d'iMpRÏMERiE lES MEMES NOMS Qu'a I'ÊTRE hUMAiN il s'y Aqiï dE FaiviiLLe et dE coRps, d'ttil et dE matrïce, etc. VoiT ON Ies CuTENbERq, et teIs AUTRES, fils d'uN TEMpS Qui CONNAisSAÏT MERVEillEUSEMENT l'hOMME, dÉSÏqNANT, pEU A pEU, TOUTES lES pARTÏES dE 1'iMpRiMERÏE, AU REqARd dE Ia plANChE ANATOMÏQUE EffORT, QUASÏ MySTÏQUE, d'uNE ReNAÏSSANCE Qui s'AppliQUAÏT A RENdRE SÏENS TOUS Ies RoyAUMEs iqNORÉs dE Ia créatïon. CLAQUE CARACTÈRE, il EST VRAi, A SA viE pROpRE, SON ÊTRE, SON COMpORTEMENT, SON VOluME, SON ÏNTENSÏTÉ dE RAyONNEMENT, SON CERClE d'ÏNfluENCE. Eï n'eST-CE pOÏNT

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 13