Les UbouRS dE Ia mer, aèmaèent a diRE Ies Grecs. Et c'est, Ie même mot Qu'ils EMployAiENT pouR désiqNER Ies CARACTÈRES, CElui dE LIhomme ET CElui dE LécrIture. II n'eST QUE Ies ÉpOQUES dE dÉCAdENCE ET dE pAUVRETÉ iNTÉRiEURE pOUR chANTOURNER lES TEXTES, LIeURÏR LeS lETTRi' nes. Notre TEMps est encore Baroque Qui disloQUE et dispOSE EN MOSAÏQUE lES ÉlÉMENTS d'uNE pAqE, QUÏ lES opposE et Ies entre méIe comme s'il joNqUiï avec eux. UNE SORTE dE SEX AppEAl QUE CE CHARME Qüi s'ATTAChE A TEl CARACTÈRE plus Qu'A TEl AUTRE, ET dANS TeI CORpS OU POUR TeIIe IeTTRE, ET TeIIe pETiTE CApiïAlE plus QUE TeILe CApiTAlE ORdiNAiRE? CeLa, SAINS pARlER dE COUlÉES dONT I'oRiqiNE soiï divERSE, sans chANqER d'AqE, Ni dE q én ERA' TiON, CAR il EST EN IIV1 pRlIV1ERIE dES PiliATiONS ET dES C^eFs dE RACES. AiNSi s'AliqNENT bizARREIMENT CES MÏNUSCuIeS iNTER- MÉdiAiRES ENTRE Ie IMONdE ANiIV1ET Ie IMONdE INANiIVI Qui dEViENNENT EUX-MEMES lES siqlES dE I'eTRE, lES hiÉROqlyphES dE La VIE dANS Ia MESURE OU, N^ENTENdANT PAS lEUR RÉaUtÉ MySTÉRiEUSE, NOUS lES juqEONS AbSTRAiTS. De IVIÊIV1E Qu'ENTRE IeS klO IVI IVI ES Ia dENSiTÉ dE pEUplE- IMENT, c'EST'A'diRE lES ESpACES Qui lES SÉpARENT, dÉTRUiT OU ACbÈVE lEUR bARMONiE, UN blANC Qu'ON AjOUTE OU QU'ON ENlÈVE voici d'ÏNCOMMENSURAblES diffÉRENCES. Car on SAiT que cet art dÉpENd d'uN blANC et que Ia MObiliTÉ SANS fiN dE SES ÉlÉMENTS n'eST COMpARAblE Qu'A Ia MER. MiEUX ENCORE A NOS REqARds I TEls CES sillONS, CETTE viqNE diONysiENNE OU cLlACUN d'ENTRE NOUS s'AbREUVE comme Ies diEux. IRTUOSITÉ, ACRobATiE. Je m'en moque.

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 15