uox nu u A L'écrilure 1 xxxn (CuW/l .001 POUR RENÉ BERTHELOT mais s'ils naissenL enfin, ces hommes habiles et intelligents, s'ils agissent selon leurs vues et leurs lu- mières, sont-ils aimés, sont-ils estimés autant .qu'ils Ie méritent LA ERUYËRE. Des Grands. La graphologie, qui est une invention de l'abbé Michon, aurait sans doute passionné Gcethe, au moins autant que la physio- gnomonie du pasteur Lavater. Pour cette raison déja qu'elle atteste Ie róle d'invention de l'esprit dans l'observation. II faut bien se garder de reprocher a des sciences, qui, comme la phrénologie, ne figurent pas encore au programme des écoles ni ne sont représentées a IInstitut, ce qu'elles peuvent avoir de conjectural. Aucune science qui ne parte de conjectures. Les sciences traitées en cendrillons, comme l'horoscopie, sont peut-être celles qui en changent Ie moins. EIles procurent a leurs experts plus de revenus que la géométrie, et, Joseph, fils de Jacob, dut a sa maitrise dans l'inte-prétation des songes, de pouvoir trés longtemps gouverner l'Égypte et y réaliser, pour son pharaon, des spéculations sur les blés d'une importance sans précédent. II lui en est, probablement, resté quelque chose, cequi était admis en Orient un dicton y énonce que celui qui prépare Ie mie! du maitre a bien Ie droit de se lécher les mains II ne serait pas juste non plus de reprocher a la graphologie de reposer parfois sur des calembours. Non pas seulement paree que Victor Hugo en raffolait, qui en fait la fiente de l'esprit qui vole L'une des institutions de ce monde repose sur Ie calembour de la pierre que Pierre devient. On peut bien perdre jusqu'a l'envie de parler légèrement, même de la chiromancie, depuis que M. Bergery nous assure qu'ayant fait mouler la paume d'un singe qu'il chérit, il avait pu trouver toute la ligne de cceur qu'il attendait, mais que, dans la main du primate, il n'y avait pas de ligne de tête. Encore faut-il avouer que la graphologie, dont eet essai procédé, s'éloigne de cel Ie de l'abbé Michon. Pour rendre compte, dans |e moins de mots possible, de la différence des deux méthodes, on pourrait dire que celle-ci, au lieu d'aller, comme l'autre, du signe au caractère, irait plutöt du caractère au signe, et qu'il lui faut, sinon la connaissance du «scripteur du moins quelques portraits dont on puisse garantir la ressemblance. Des deux documents qui m'ont servi, l'un est une lettre écrite par Léon Blum a dix-neuf ans, l'autre, une page d'un discours qu'il a prononcé a soixante-quatre. Les portraits qui les accom-

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 57