P. O. - MIDI Le réseau dES sTATioNs tNermaIes AUVERGNE PYRENEES BillETs A. R. vaIaWes 40 jours, 20 a 25 AUX VERTUS ThERApEUTiQUES RENOMMEES INEZ GORGE Lucborq Cauterets Eaux-Bonnes Le Mont-Dore RHUMATISIMES Evaux-Ies-BaIms AMÉliE-lES'BAiNS Ax-lES-ThERMES, Dax CCEUR RoyAT NERFS B Aq in r Es-d e-B i qo r r e LamaIou-Ies-BaIns NÉRis-lES-BAilNS VESSIE Le Boulou, CApVERIN La Preste SiRAdAIN RENSEiqNEMENTS AUX qARES EE AqENCES P. DERMATOLOGIE La BouRboulE, Dax La RochE-PosAy CAMbo-LES-BAilMS FOIE AlviqiNAC-MiERs Viosu R'Cere Le Boulou ALBUMINURIE SAilXT-INECTAiRE dE RÉduCTiOIN O.-MIDI tempester dans des termes qu'il n'est pas permis de repeter ici (ii II a refait ou interpolé quelques phrases qu'il (i) G. de Pixérécourt possédait un exemplaire de l'édition de 1752 dont je njai pas retrouvé trace (cat., n° 1187). Sainte- 1 alaye y avait rétabli, sur deux feuillets écrits de sa main, l'alinéa supprimé, et transcrit sa note sur Torelore qu'il identifié avec Aigues-Mortes, connu encore au xvme siècle sous le nom de pays de Turelure. n a pas comprises, adouci deux ou trois expressions dont la franchise ingénue l'effarouchait, modifié sous raison apparente la jolie expression Nicolete 0 le cler vis qu'il traduit par Nicolette au teint de lis au lieu de Nicolette au dair visage, beaucoup plus simple et plus prés du texte original. Enfin il a supprimé quatre vers au XI Si soulevas ton traïn Et ton pelifon ermin La cemisse de blanc lin Tant que ta ganbete vit et un vers du XXXIII II me sent grasse et mole. Remy de Gourmont a rétabli l'alinéa du Paradis et ces quatre vers. Tous deux, par contre, se sont trouvés arrêtés devant ce difficile second vers du premier chapitre, sur lequel les critiques ont tant discuté Del deport du viel antif. Sainte-Palaye traduit De vieux et d'antiques déduits, et Remy de Gourmont De l'aventure et des ennuis, ce qui esquivait la difficulté, arrangeait la phrase, tout en étant un magnifique faux-sens. Mais Sainte-Palaye a su conserver l'esprit du vieux texte, sa simplicité naïve, le calme déroulement de cette chantefable malgré les coupures, son adaptation reste fidele et prouve une érudition rare au xvme siècle. Et les quelques passages rétablis par Gourmont, contre-balan^ant des erreurs que n 'avait pas commises son devancier, ne suffisent pas a justifier cette note un peu trop sévère qui accompagne Aucassin et Nicolette dans 1 'Ymagier Cette adaptation, due a Lacurne de Sainte-Palaye, homme savant et simple, n est pas tres bonne. On en a corrigé les passages les plus défectueux, tout en lui gardant son unité de ton, un peu xvme siècle, et pas trop désagréable. De l'ceuvré originate, on ne sait rien, sinon qu'elle date sans doute des premieres annees du xme siècle que, d'origine peut-être provenjale, elle est rédigée dans le dialecte de l'Ile de France. L auteur est demeure inconnu il avait bien du génie. Jacques Mégret. La Librairie Champion distribue pour les Ccnt-Une, Société de Femmes Bibliophiles, Les Enfants Terribles de Cocteau, illustré par Anthony Gross de 7 hors-texte gravés et de nombreux dessins dans le texte. Pré'ace ori- ginale de l'auteur. EXPOSITION YVONNE CHEVALIER CHEZ VAN DEN BERG Mme yonne Chevalier nous a conviés dernièrement a une exposition de quelques-unes de ses ceuvres a la librairie Van den Berg. Ce fut pour nous un enchantement reel de suivre Yvonne Chevalier dans I intimite délicate oü elle nous entraine. Une ]eune fille descend en courant l'escalier d'une vieille maison provengale, nous la voyons a cheval dans la cour dun mas ensoleillé, ou conduite par un pay san sous un del brumeux, appuyée sur un rocher, assise auprès d une fenetre, sur un vieux lit de fer, dans une chambre nue passée a la chaux, courant, jouant dans la campagne sous des dels délicats. Nous viyons son existence quotidienne. Composition, formes, gestes, costumes sont étudiés pour nous attirer vers cette eunesse qu'Yvonne Chevalier nous fait aimer, parce qu'elle l'aime elle-même. Sujets cent fois traités dans tous les pays depuis trente ans, mais sous une forme tellement nouvelle, tellement personnelsque rien n'existe plus, tout est efface: nous oublions meme qu il pouvait exister d'autres images dans cette exposition Le charme qui se dégage de cette veritable ceuvre est indé- finissableil faut un gros effort -hour comprendre qu'il est dn, essentiellementa la simplicité des moyens employés. Nous tournons les pages d'un livre, on ne sait plus si c est du graphisme ou de la littérature. 58

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 78