Ie Roman (Je Ia Rose, plus tarcJ EustacIhe DescFamps et CFrIsTne ANdRÉ Beauneveu, un Jean Foucquet. dE PiSAN ONT TROUVE dES INTERpRETES TOUCFaNTS ET SubTÏls pARMi Ies ENlüMiNEURs dES XIV' et XV' si'ècIes. Tout Ie MoyEN AQE EST IA Vl'VANTil EST AÏSE dE l'y SAisÏR. Le pAySAQE, Ie pORTRAIT, Ia SCÈNE dE MCEURS ENVaFÏSSENT Ie MANUSCRIT QUÏ, AVANT dE sVffACER dEVANT Ie liVRE l'MpRiMÉ, TROUVE SON EXpRESSiON pARfAiTE dANS l'CEUVRE dE MAITRES, UN MaIs lAUT'il A IeUR SUJET PArIëR ENCORE d'ENluMiNEURS ET dE MÏNÏA' TURiSTES? L ÉVOluTiON dECÏSiVE EST ACCOMpliE. La pEiNTURE MOdERNE EST NEE, ET dEpuis Ies FlANdRES SON ESpRiT COMME SA TEcFnÏQUE pÉNÈTRENT Les ateIi'ers fRANCAis. C'est Ie terme d'uNE loNquE Fïstoi're. C'est Aussi Ia SOluTiON d UNE SORTE dE CONTRAdlCTiON QUE I'aRT dE I'enIuMINURE A TOU' JOURS pORTÉE EN lui. QuANd ON Ie CONNAITRA MIEUX, ON pOURRA pEUT' ÊTRE y iNTROduiRE UNE diSTINCTION, QUE jE TiENS pOUR ESSENTÏeIIe, ENTRE L ESpRiT du MiNiATURiSTE» ET l'ESpRIT du pEINTRE Ce dERNÏER COMpOSE ET ORdoNNE; dANS lES UmITES ETROÏTES du FeuULeT Qui luï EST l'MpOSE, il UTlliSE TOUTES Les RESSOURCES du dESSIN, ET AUSSI dE Ia pEÏNTURE, pOUR IaÏRE TENIR UNE SCÈNE, UN pORTRAiT, UNE ÏMAQE SACREE AVEC SES ATTRibuTS l'CEUVRE TiRE dE CETTE CONTRAl'NTE UNE fORCE pARTiCuliÈRE ET SA VaIëUR d EXPRESSION EN EST ACCRUE. L'enIuMÏNEUR obÉiT dAVANTAQE A SA fANTAÏsiE d iNVENTEUR, MEME QUANd ïl SUiT UN ModÈlE il IMAqiNE dES dÉCORS, il SE plAIT AUX dÉTAils AMUSANTS OU TOUcFaNTS, l'l EST SENSibLE AU JEU ET AU cFa- TOiEMENT dES COUlEURS. Ces dEUX COURANTS, ON pOURRAÏT lES RETROUVER A TRAVERS TOUT Ie MoyEN AQE. A pARTÏR du dÉbuT du XV SIÈcIe, Ie SECONd SubsiSTE CERTES, ET pRoduiT ENCORE dES pAQES SOUVENT EXQUISES QUl' MAÏN- TIENNENT UNE TRAdiTiON QU l! SERAÏT MEME pOSSiblE dE SUiVRE dANS CER' TAiNES pEÏNTURES dE QRANdES dÏMENSIONS du MlllEU du XVI' SIÈcIe. MaÏS QuicoNQUE a coNsidÉRÈ, soït Les FIeures dE BoucicAUT soiT Ies Tres RicFES FIeures du due dE BERRy dE Pol dE LiMbouRq, soiT Ia Ci'té dE DiEu dE MatFi'eu BeauvarIet, soiT Ies Antiquités JudAïQUES dE Jean Foucquet, y dÉcouvRE Ia mai'n d'ARTisTEs que IVspRiT dE Ia peïnture ModERNE A TOUcFÉS ET Qui CONNAÏSSENT SA TEcFNiQUE. Et dANS Ie MOMENT MÊME OÜ CET ART ATTEINT CE dEQRE dE pUISSANCE ET dE pERfECTION, il EST CONdAMNÉ, puiSQUE Ie liVRE iMpRIME EST NÉ. Le liVRE iMpRiMÉ, EN NAI'sSANT, A TROUVE dANS Ie MANUSCRÏT TOUS SES ÉlÉMENTS CONSTiTUTifs QUÏ, dÈS AVANT Ia pÉRÏodE CAROÜNqiENNE, s'ÉTAI'eNT

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 11