m Éd ai Hons représentant Ie SoLeï L et La Lune 14 PHILIPPE LAUER 6. REUURE (Xlle SIÈCLE) DE L'ÉVANCÉLIAIRE DIT DE SAINTE AURE (ArsenaL 1171). ÈE SECOINcl chEf'd'CEUVRE, AUQUEl NOUS fAi' sioNs aLLus'ion plus Ihaut, n'est qu'un fRAq- Sacramentale MENT pROVENANT d'UN SaCRAMENTAIRE jAdis CON- (N"12, PAqE 22). serv£ Metz^ (?ue a pROpOSÉ dE RATTAChER A L'ÉCoIe dE CORbiE A CAUSE dE CERTAiNES ANA' loqiES AVEC Les ÉVANqilEsdESAiNT-EMMERAN CON SERVES A MUNicb. La pREMiÈRE pE'lNTURE REpRE' SENTE UN pRiNCE VETU COURT, AVEC LlAUTS-dE' chAUSSES ROUqES, chAUSSURES blEUES ET MANTEAU pOURpRE. ÜNE MAiN CeIeSTE TÏENT UNE COU' RONNE ACAbocllONS AU-dESSUsdE SA TETE. A SES CÓTES, dEUX pRÉlATS VETUS dE ROSE ET dE qRis AVEC Ie pAlliuIM, TENANT cbACUN Le MANipulE et Ie livRE, SEMblENT discouRiR AVEC Lui. Tous TROis SONT NIMbÉS, ET l'ON NE pEUT EXpl'l- QU ER pOURQUoi Le pRiNCE I'eST Aussi, QU EN Ad' METTANT Qu'il s'Aq'lT dE CbARlEMAqNE lui-MEME, SANCïifiÉ pOUR SON rÖLe dE pROTECTEUR dE l É- qlisE. Tout AUTOUR, dES ENCAdREMENTS dE pAl- METTES OCRE, EN dEMi'TEÏNTE, A pOINTillE qRis, OU dES bORduREsdE fEuillAqE.EN fACE EST UNE REpRE- SENTAïiON du pApE SAiNT CRÉqoiRE, AUTEUR du Sacramentaïre, dE MÊME srylE, MAis AVEC dES dRApERiES pOURpRÉES ENCORE plus bEllES ET dES plis REbAUSSÉS d'OR dONNANT UN ASpECT dES plus luXUEUX A CE VOlUME dVlllEURS SOMp' TUEUSEMENT dÉCORE I qRANd ES iN iïi ALES A EN- treIacs d'OR REbAUSSEES dE blEU A poiNTÏILÉ blANC, bANdES pOURpRÉES ET MOSAÏQUES, bOR- CONSERVATEURdu DÉpARTEMENTdES MANUSCRiTS dE Ia BiblioTbÈQUE nat'ionaIe. duRES d'OR A CAbocboNS dE couIeurs VARiÉES. Ma'is voici Ies pEiNTURES pRÏNcipAlES, I'une representant Ie CbnisT iMbERbE en qLoiRE Assis sur un qlobE bUu, entouré d'ANqES et dES SyMbolES dES ÉVANqÉlisTES, AVEC pROfusiON dE NiMbES ET d'AilES d'OR, I'aUTRE REPRÉSENTANT Ie CbRisT bARbu dEbouT sur Les nuées au- dESSUS dE IaÏERRE ET dE I'OcÉAN pERSONNifiÉS A La MANiÈRE pAÏENNE. En fACE, Ia COUR céLeste, ou L'on reconnait Les ÉvANqÉLisTEs, Les ApÓTRES P'ierre et PauL, Les Pères dE l'ÉqlisE, ET OU L'on VO'lT dES ANqES ET dES SAi NTES TENdRE dES COURONNES d'OR. ENflN, SUR UNE dERNiÈRE pAqE, La CRUcifixioN sur une cRoix blEUE OUrLÉE d'OR EN foRME dE T, ENTRE dES EN CAMAÏEU. TeLs SONT Les TRAITS CARACTÉRISTitpUES dE <,)UeLqUES-UNS dES plus CÉlÈbRES MANUSCRiTS CAROllNqiENS A MINIATURES. LEURS AUTEURS ANONyMES, dONT NOUS VENONS d'ENTREVOÏR Ie TaLeNT, ONT VÉRiTAblEMENT CRÉÉ UN STyÈE EN s'iNp'lRANT dES ÉpAVES dE L'aRT ANTiQUE TRANS- MISES pAR l'i NTERM Éd i Al RE dES ByiANïiNS ET dES Bretons InsuLaIres. Leurs ceuvres éurent Ie poiNT dE dÉpART dE CE merveHLeux ESSOR dE L'ART dE L'enIumInURE (pui SE pROlONqEA pEN- dANT TOUT Ie MoyEN AqE juSQu'AU SEUil dES T EM pS Mod ERNES.

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 18