En qÉNÉRAl, Ia Iettre ornée Iettres ornees dE IeuÜIes dacan- I'écceurement. EST EXECUTE AU TRAiT SUiVANT Ia TEcbNigUE, Si I'oN pEUT cliRE, gui RÉqiT dE NOS JOURS ENCORE Ia pRiME MANiÈRE ENfANTiNE. ÜN qRApbiSME iMAqÉ ET siMpliSTE OU Ie TRAiT Ie plus SilViplE ENCloi LES qRANdES MASSES du SUjET dE siMplES RONds pigués d'uN poiNT pouR Les yEux, pAR EXEMplE, ET CETTE fAUSSE pERS- pECTiVE QUi VOudRAiT MONTRER Ie SUJET ENTiER SUR UN MEME pLAN. COMpORTETOUJOURS UNE REpROduC- TiON ANiMAlE. Il n'eSI pAS ENCORE guESTioN dE ['art pouR I'ari dE Ia TypOqRApLliE PURE. Et nous par[e- Ierons plus TARd dES Iettres a or- NEMENTS STylisÉS. LESpOiSSONS SER' VENT bEAUCOUp: ON LeS AlloNqE pOUR fORMER LES IhASTES dES IeTTRES, Les SERpENTS SONT COMModES pOUR Les boudES. La fAUNE ENTiÈRE EST MiSE A CONTRibuTiON. LES bÊTES pRENNENl SOUVENT dES SiqNifiCA- riONS pARTiCuliÈRES. Il y A dANS CE SySTÈMEUNEiMpulsiON NAÏVEgui NE TROMpEpAS, ET CEdAUTANT gUE CER- TAiNS MANUSCRiTS, dORiqiNE loM- bARdE CEUX-Ia, pRÉSENTERONT dES tEe,SOUVENiR dEl ANTiguiTE,TRAVAi[ dE clERCS plus ÉVOluÉS. Il SEMblE doNc iNUTiludE cEercIter Exclusi- VEMENT dANS CES REpRESENTATiONS ANiMAlES dES SOUVENiRS dE L'ORiENT (IeS dÉCORS icbTyfoRMES dES MA NUSCRiTS qRECs) puisgu'A cöté dES liONS, SERpENTS, pERROgUETS OU ÉlÉpb ANTS EXOTigUES SE RENCON- TRENT CANARds, UpiNS, COcboNS, RENARds ET COgS dE NOS RÉqiONS. Il fAUT pluTOT VOiR dANS CES doCU- MENTS dES EXpRESSiONS dE La SEN- SibiliTÉ buMAiNEgUE dES SOUVENiRS EXClusifs dESTRAdiTiONS ARMÉNiEN- NEs,syRiAguEs,qREcguEsou byzAN- riNES. S'il s'ÉTAiT Aqi dE COpiER SiMplEMENT, jE pENSE gu'A COTE dES MAqNifipUES CONSTRUCTEURS dE bASiligUES, ilsE flJT TROUVÉ TOUT dE MÊME dES ARTiSANS CApAblES dE MiEUX iMiTER 1'aRT ORiENTAl. LeN- luMiNEUR SE UiSSAiT aIIeR A SON SENTiMENl plASTigUE, SENTiMENT gui ÉVoluERA A SON bEURE. Il EN VA dE MÊME du ColORiS. Il EST LaÏT d UNE pRATigUE dE TONS pURSÉTAlÉSAplAT. LeURS diMENSiONS MOdulENT SEulES Ia puiSSANCE ET Ia guAliTÉ. Les jEux dES dÉqRAdÉs et dES cUiRS-obsCURS SONT ENCORE iNCONNUS. II s'AqiT dE foRTES OppO- SiTiONS, dE jEUX dE CONTRASTES, OU lES COUIEURS fONdAMENTAlES Ap- pUyÉES dE VERTS OU dE bRUNS CONS TITUENT dES TAcbAqES plus ORNE- MENTAUX gu'EXpRESSifs, RÉAliSTES. C est Ie qouT dE Ia couIeur pouR Ia couIeur et c'est encore une TENdANCE A RAppROcbER dES dis- posbioNs coloRisTiguEs dE I'en- fANCE. Ai NSi I'enIumInURE pRiMiTiVE pROCÈdE pAR iMAqiNATiON pURE. QuoiguE cIerc, Ie cbANoiNE Wan- dAlqARiuS NE s'EST pAS MiRE dANS UNE qlACE pOUR SE pEiNdRE l'ARTisAN dE Ia Iettre ornée n'a pAS pAiT pOSER UN bcEuf. C eST-A- diRE gUE Ni I'un Ni I'autre n'ont copié La nature; ils ONT cboisi IeUR MOdÈlE iN ipsius MENTE COMME diSAiT RApbAËl, pUÏSANT dANS IeUR iMAqiNATiON LeS RES SOURCES ET lES MOyENS guE seuI UN ASpECT plASTigUE ÏNVENTif pOU- VAiT IeUR SUqqÉRER ET SUiVANT CETTE pRÉCiEUSE NOTiON gui fiT SURqiR Les qRANds créateurs dE I'Art. Notons d'aïLIeurs guE dANS ce pRiMiTivisME dE I'enIumInure, Ie CCrrÉ SCOlAiRE A MONTRÉdÉjA Ie boUT dE 1'oREillE. BEAUCOUp d'oRNE- MENTS COMpORTENT dES RiNCEAUX flORAUX iMiTÉS dE l ANTigUE ET dES pROCÉdÉS byZANliNS. VoilA gui TRA- biT I AppliCAïiON dE cIercs Assidus. Il s'AqiT dE COpiER COMME l'oN EN iMpOSE AUX ENfANTS dES ÉCüIeS. Il N'y MANguE guE La cote du pRofEs- SEUR. DÉJA La diSTiNCTiON s'opÈRE ENTRE Les iMAqiERS-pOÈTES ET Les AUTRES. L ÉTERNeIIe MAlÉdiCTiON gui vEi He sur Les poÈTEs opÉRERA ici COMME Ai LIeu RS SON cb ARME pATÏ- digUE ET clASSigUE 1'iNSpiRATiON CRÉERA dES CEUVRES NEUVES gUE Ia COpiE pERfECTiONNERA jusgu'A En ATTENdANT CETTE iNEViTAblE CONJONCTURE, Ie STylE CAROliNqiEN N AppORTE pAS ENCORE dE cbANqE- MENTS gUAlifiCATifs AU MÉROViN- qiEN. Le MÊME ESpRil pOETigUE SE MubipliE, l'iNVENTION FIeU RÏT dE pLuS EN plus, Ie NOMbRE dES MANUSCRiTS AUqMENTE. PEU A pEU

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 74