en pAqEs. Deux événements et plus sur Ia méme pAqE, Ia mort dE Ia ViERqE, puis son AssoMpdON. La MESURE dES pERSONNAqES CU RiEU- SEMENT CONdiTiONNÉE pAR CE CuLtE dE qRACE CLarIes Ie CLauve a Qui I on présente Ia BiblE est plus qRANd QUE TOUS IeS AUTRES pER SONNAqES. Je vois ENCORE dES NUA- qEs qlissER du CieL jusque sur Ia SaInte TAblE dE Ia Cène. Éter- NeI CONfliT d'uNE quiRlANdE AVEC Ia même ÉcRiRA MaIIarmé. Et que. D'aIUeurs Ie OeI et Ies ÉtoïIes Même en écroure, Ia moILesse dE Ia fRANCo-qAÜiQUE, dE Ia sEMi- onoaIe Faït plACE A La solidiïÉ dE Ia qoTbiQUE avec Ia caroÜne QUE CbARlEMAqNE A iMpOSÉE. La REpROduCTiONdES visAQES bu MAiNS CONQUiERT UNE SolidÏTÉ QRApbiQUE ET plASTiQUE Qui FaÏT SONQER A CeIIe dES fiquRES qRECQUES. La Latïinïté n'a pAS ENCORE iMpOSÉ Ie RÉaÜSME psycboloqiQUE. L'iMAqiER nesonqe que dEVANT Ie qouT FacïLe dE L'iMi- SE dÉVEbppE CE CulïE d'uNE RÉAÜtÉ TRANSCENdENTAlE QUi pOURRAH dÉ- CElER 1'iMfluEINCE dE L'ESpRiï NOR- diQUE, qERMANO-CElTE, si CERTAiNS MANUSCRiTS CATaIaNS NE l'Affi' clHAiENT pAS A IeUR TOUR. li s'Aqiï pluTÖT dE Ia MANifESTATiON iNTÉ- RiEURE d'uNE füi EN Ia MissiON dE I'enIumInure QUi SUqqÈRE SpONTA- NÉMENT lES MOyENS iM(VIÉdiATS QUE TROp dE RAiSON TROUVERAiT plus fACilEMENT AiÜEURS. L'oN SENT pAR EXEMplE TOUT CE QUil y A d'ÉlAN libRE, qRATUiï, VOloNTAiRE, ENtIhOU- SiASTE, iNSpiRÉ, ilVipROViSÉ MEME, SOiT dANS l ÉTONNANT pORTRAiT dE SAiNT LUC dE 1'ÉvANqÉliAiRE dE ColoqNE au qRAphisME chAud, ÉlÉqANT, AU pupilRE FIeU lïi, si ÉTRANqE, A l' ÉCR iTOi R E si iNAT- TENduE; dANS CeI U i dE l'ApÓTRE SAiNT JEAN, OU ENCORE dANS Ie MAqNifiQUE SAiNT CRÉqOÏRE Ie CRANd, d'uNE ARCHITECTURE si SpÉ- CifiQUEMENT ORiqiNAlE ET doNT Ia COMpOSiTiON pROpOSE lES T hÈMES QUiSERONTSUivispAR UpluSQRANdE pEiNTURE dE TOUS lES TEMpS. ÜES AllusiONS A Ia RÉAÜtÉ, dES EMpRUNTS A l'ASpECT dES cboSES ET AVEC CES MATÉRiAUX dE viVANTES VARiATiONS plASTiQUES. II NE s'Aqiï IhEUREUSE- MENT pAS ENCORE dE TAblEAUX Mis dE Ia diMENsioN dE 1'EspRiT que Les PRiMidfs VERRONT fLEURiR AVEC TANT CÉZANNE UTiliSERA MERVEillEUSE- MENT CETTE viVANTE ÜCENCE pOETi- illuMiNERONT TOUJOURS fÉERÏQUE- MENTdES pAqES Qui fERONT SOURiRE 1'AcAdÉMiSME. VoyEZ NOTAMMENT AdMiRAblE COMpOSiTiON du ClERC, dE I'AsTRONOME ET du COMpUliSTE du PsAUTiER dE sAiNi Louis, 1'un dEs cbcfs-d'cEuvREdE I'enIumInure pOÉTiQUE. Pek a pEU, EN eFFeT, Ie CÓTÉ ENfANTiN du pRiMiTiviSME dE I'enIuMÏNURE dÉCOUVRE puis dÉVE' loppE Ies quaÜtés dE ses dÉfAUTs. DÉlÉqANTES OU dE MiÈVRES, lES fORMES dEViENNENTTRES puiSSANTES; Ie COlORiS pRENd UNE siNquliÈRE foRCE dE coMposnioN. Je soNqE a (Ies fiqURESTERRiblEMENTSTRiÉES dE ROuqE, comme Les idolEs dE Ia NouveIIe CuiNÉE. La qÉOMÉTRiE CONSEillERA UNE diSCipliNE SaIu- TAiRE. Dans UN RECUEil dEcLlANTS liTURqiQUEsdu XesiÈcLe (TROpAiRE) UN CbRiST EST REpRESENTE TENANT dANS SES MAiNS dES iNSTRUMENTS dE qÉOMÉTRiE. A l ÉpOQUE RudE, ApRE, qUERRiÈRE, 1'iRRÉSolUTiON ET I'eN- fluRE dE Ia COURbESONT iNCONNUES. pAS A SACRifiER Ia QUAÜtÉ plASTi QUE A I'EXACTiTUdE VÉRiSTE, NON plus QU A Ia SURcbARQER dES ORNEMENTS dORÉS. L'ON SENT dANS TOUTE l'cEU' VRE ENluMiNÉE dES ROMANS UNE fouqUE qÉNÉREUSE OU l'AudACE ENqENdRE Ies irouvaIUes plASTi- ques Ies plus neuves parce qu'on SENT NETTEMENT Les iMAqiERS A L'AbRi, poui? pEU dE TEMpS ENCORE, dE CES pRÉjuqÉS ARriSTiQUES Qui pRO' pAqENT Ie qOÜT dES pERfECTiONS TEcbNiQUESOU 1'iMAqiNATiON Abdi- TAliON SERVÜE. ZI^=ZZIZ^ C'eST AiNSi, ET il fAUT Ie RECON' NAITRE, QUE CbARlEMAqNE iMpOSERA Ia RENAiSSANCE dES TRAdÏTiONS dE 1'ANTiQUiTÉ ET QUE pEU A pEU I'aRT dE l'ENluMiNURE pERdRA dE SA SA- VOUREUSE pERSONNAÜTÉ, dE SA FraÏ- cbEUR SAUVAqE AU bÉNÉfiCE dE pERfECTiONNEMENTS EMpRUNTÉS A Ia LATiiNiTÉ. Les en lu Mi nu res qorbiQUEs dONNENT pEU A pEU Ie SiqNAl dE Ia COpiE dES ASpECTS dE Ia RÉAliTÉ. Aux fiquRES CERNÉES d'uN TRAiT VONT SUCCÉdER LeS pORTRAÏTS SOiqNEUSEMENT ModElÉS. La plus

Arts et Metiers Graphiques fr | 1937 | | page 75