VI Mme de Chaverny passa une nuit fort agit6e. La con- duite de son mari a l'Op^ra mettait le comble ci tous ses torts, et il lui semblait devoir exiger une separation imme diate. Elle aurait le lendemain une explication avec lui, et lui signifierait son intention de ne plus vivre sous le mfime toit avec un homme qui l'avait compromise d'une maniere aussi cruelle. Pourtant cette explication l'effrayait. Jamais elle n'avait eu une conversation serieuse avec son mari. Jusqu'alors elle n'avait exprime son mecontentement que Beilage zum Archiv fiir Buchgewerbe. Zu dem Artikel Das Buchgewerbe auf der Weltausstellung in St. Louis.

Archiv für Buchgewerbe und Gebrauchsgraphik de | 1904 | | page 25