Tous les volumes sont en mouvement ou en repos. Un volume se meut, tantót lentement, tanót rapidement. Les volumes se distinguent les uns des autres par leur repos, Vitesse ou lenteur ma.s pas par leur substance a laquelle ils appartiennentde la substance do.t etre dedu.t 1 essentiel, elle doit toujours être pensée séparément de ses vanetes ou de sa transformation. L'Existence est l'origine de tout et va avant tout ce qui s y manifeste.^ L existence est l'image de la substance, c'est-a-dire que letre de la substance appartient a 1 existence ou la substance n'existe pas sans existence et l'existence est a 1 infini. II faut done voir l'existence des choses. Jai déia parlè des ondes ou vibrations. Done, un volume en mouvement ou en repos est venu I son mouvement ou repos, par l'onde d un autre volume, qui lui egalemenl est impose d etre en mouvement ou en repos par un autre volume et celui-ci aussi par u autre et ainsi a 1 infini. Une ligne horizontale ou verticale donnera toujours le repos. S. elles se coupent en forme de croix, done rectangulairement, elles donneront encore le repos. Une ligne obli' que est en mouvement et lorsqu'elle sera cou' pée par une autre ligne, elles seront toutes deux en mouvement. Lors qu'une ligne A B formera angle avec A C D E restera en mouve ment, mais A B sera mis en repos par AC Done A B et A C seront en repos. L'harmonie des lignes ou des volumes, expri- me leurs mouvements et leur unité par l'équilibre et est l'image de la continuite ou I infini, le mouvement perpétuel. Lorsque deux ou plusieurs volumes de grandeur égale ou diverse sont juxtaposes, ils peuve se mouvoir également ou variablement, de sorte qu'ils se commumquent, suivant une regie fixe, leurs mouvements. lis seront des volumes ums, ou un seul volume ou volume juxtapose Un volume juxtaposè, done se trouvant sur un autre volume, prendra la meme vitesse et le même repos. C'est-a-dire l'un va avec l'autre ou ils ne peuvent etre separes Fig IV est un volume determinant la place qu'il occupe avec Ie vide, tous deux dans l'espace. II dètermine done par une figure sa grandeur. II n est pas 1 infini. puisquiila une longueur et largeur. 11 nest pas l'infini, maïs il contient 1 infini, par les hgnes corres- 101

De Stijl nl | 1918 | | page 7