Neue Andachtsbilder aus Amerika New Devotional Pictures from America Nouvelles images de piété en Amérique Les enfants catholiques recoivent comme récompense ou en souvenir de certaines cé rémoniesdes images qu'ils glissentdans leurs livres de messe. II s'agit en général de repro ductions polychromes de tableaux religieux. Et nous y retrouvons Raphaël, Michel-Ange, Dürer et autres maitres anciens. Mais il ar rive aussi que ces images soient faites d'après les ceuvres de peintres inconnus, que nous ne regretterons nullement d'ignorer. Car I'art religieux devrait rester Ie privilege d'un artiste a la foi réelle, qui ne confond pas piété et sentimentalité. Or nombre de ces images, qui signifient pour I'enfant une ren contre avec le christianisme et devraient par conséquent avoir une valeur éducative dans le fond et la forme, sont médiocres et siru- peuses. Pourquoi i'Eglise, qui s'est faite de tous temps la protectrice de I'art réel, de I'art moderne, ne se préoccupe-t-elle pas de ces images, qui devraient refléter la force et la beauté de ce qu'elles symbolisent? On sait combien les enfants sont sensibles a ces pe- tites choses, comme ils les gardent, quelle est leur fierté et leur joie de se voir récompen- sés. Dans ce domaine, I'Eglise pourrait exer- cer une influence réelle et féconde. Parmi les rares artistes qui ont non seulement com- pris ce problème, mais aussi essayé de le résoudre se trouve l'Américain Norman La- liberté. II est professeur a Saint Mary's Col lege, Notre Dame, Indiana; et il enseigne aux étudiantes les techniques graphiques les plus différentes en se livrant avec elles a des expériences trés variées. C'est lui qui réalise les prospectus et les cartes d'invitation du Collége, et il a créé un grand nombre d'ima- ges de piété. Celles-ci n'ont pas pour but de rivaliser avec le «grand art». Elles sont mo nochromes et ne portent souvent qu'un agneau, un coeur ou une colombe. L'art de notre époque, qui tend a simplifler la forme a l'extrême, trouve une de ses expressions dans ces modestes images de piété. Le des sin rappelle les premières représentations symboliques du christianisme, a un moment oü les fidèles se retrouvaient dans une foi enfantine. lis étaient sincères et dépourvus d'artifice - comme des enfants. Et c'est une des vertus de notre temps que de nombreux artistes aient senti l'authenticité de ces mes sages anciens et aient refermé le cercle qui les ramène a l'église primitive. "THERE AN ANGEL OF THE LORD APPEARED TO HIM IN FIRE FLAMING OUT OF A BUSH (EXODUS 3. 2) BEHOLD THE LAMB OF GOD WHO TAKEST AWAY THE SINS OF THE WORLD. 53

Gebrauchsgraphik de | 1960 | | page 61