'S - %f4 ?4L h 1 nombreuses sociétés bibliophiliques qui publient des livres précieux dont I'i11ustration est confiée a des artistes. Ces éditions sont exclusivement réservées aux societaires. Tout au plus les libraires dart en obtiennenf- ils quelques exemplaires, dont la vente amortit un peu les frais d'édition. Au nombre de ces associations, nous mentionnerons les «Cent et Une», composée uniquement de dames, comme Ie nom l'indique. C'est pour elle que Pierre-Yves Trémois a illustré les deux premiers livres des «Cyne- gética» d'Oppien. On ignore d'ailleurs si l'auteur de l'ouvrage est bier 'o fils du philosophe Agésilos de Corycos, ou s'il s'agit de quelqu' autre Oppien Pierre-Yves Trémois est un des maïtres contemporains de l'estampe et de I'i11ustration. Or ces deux qualités ne sont pas forcé- ment synonym esIe graveur, pour atteindre a la maïtrise dans Til lustration, doit, sans renoncer a son individualité, s'assimiler Ie caractère de l'ceuvre et celui de l'auteur. Sur ce plan, Pierre-Yves Trémois, dont il faudrait ici louer comme elles Ie méritent les illustrations concues pour l'édition de luxe d' A propos d'Adonis» de Paul Valéry, chez Flammarion, a réalisé un chef-d'ceuvre dans un cycle de 34 gravures pour Ie «Cardinal d'Espagne» de Henry de Montherlant. (Edition originale tirée a 250 exemplaires numérotés par Henri Lefevbre a Paris.) La tache n'était pas simple; non seulement Montherlant a un talent original et aristocratique, mais encore son style est d une grandeur, d une précision, d une frappe telles qu'on n'en rencontre plus guère. Trémois a réussi a se hausser au niveau de l'écrivain dans ces illustrations qui combinent souvent I'eau- forte avec une autre technique. Les cuivres ont été tirés a la presse a main par Jacques Frélaut chez Lacourière a Montmartre. Mais il serait injuste de ne pas citer Ie maitre typographe Dominique Viglion qui a composé Ie texte a la main en capitales Garamond, corps 18. Et il n'est pas excessif de dire que le «Cardinal d'Espagne» de Montherlant, dont la première a connu cet hiver a la Comédie-Francaise un vif succès, est digne de pas ser dans un musée avec les admirables gravures de Pierre-Yves Trémois. 45

Gebrauchsgraphik de | 1961 | | page 51