ment finds a visual expression similar to that in the paintings on the fagades of Bavarian, Swiss or Austrian houses. L histoire de I'ornementation ne saurait faire abstraction des peintures qui décorent divers véhicules - dans Ie cas particulier, la voiture de laitier ou celle du marchand des quatre saisons, la carriole du boulanger ou de tel autre commergant ambulant qui font encore partie du spec tacle des rues argentines. Le mot espagnol de filete qu'on y ap plique - filets ou bordure ne serait qu'une traduction inexacte - correspond plutöt a ce les graphistes nommeraient des arabesques. Ces peintures, dont I'usage est d'origine européenne et remonte au siècle dernier, sont dues en général a des artistes d'ascendance espagnole ou italienne. On citait autrefois Brunetti, Pascarella, Ventura, Monteverri ou Natero; aujourd'hui les peintres de voitures ont nom Arce, Vogliotti, Carboni, Barnasconi, Gonzalez Irigoyen ou Magliori. II convient de mentionner spécialement León Untroib, de familie judéo- polonaise, qui porte au motif du lion une prédilection particulière. Le décor est d'une variété extréme et il ne comprend pas seulement les ornements classiques: rinceaux, spirales, fleurs ou fruits, mains jointes, faisceaux de drapeaux, anges ou dragons. On rencontre aussi des chevaux, des paons, des couples en train de danser, ainsi qu'un célèbre chanteur de tangos, Carlos Gardel, qui fut l'idole des années30etqui est immortalisé sur ces voitures (comme d'ailleurs sur les autos et les camions). On ne peut dénier a eet art une originalité réelle. Les artistes eux-même ont, en général, le champ libre; seule inscription, souvent en dialecte, est déterminée par le commettant. Le plus souvent, elle se veut humoristique: Heureux Adam! tu n'avais pas de belle-mère! ou Ce n'est pas la charge qui pèse, ce sont les impöts parfois, ces formules sont nuancées d'érotisme ou empreintes de sentimentalité. Ainsi Au jardin de la vie, la plus belle des fleurs est maman C'est vraiment l'ame populaire qui parle et s'épanche ici. On pourrait com parer cette expression visuelle du contact de l'homme et de son milieu avec les fagades peintes des maisons suisses, autrichiennes ou bava- roises.

Gebrauchsgraphik de | 1971 | | page 58