a third signet is left to the designer's discretion. We show here not only the prizewinning designs but also the other entries. For the result of the competition is so interesting that every reader ought to have an opportunity to make his own judgement. Experts will dicover some very successful designs fulfilling all the requirements of a memorable signet with great advertising effect. This does not, however, apply to the prize-winning designs, least of all to the first and the second prizes. What are the reasons of this false judgement? It is certainly not the designers' fault, for also the prize winners had entered better designs. It must, therefors, clearly have been the fault of the jury, and when we read that no less than five of the six jurors were representatives of the Bertelsmann publish ing house, we must arrive at the obvious conclusion that the jury was not sufficiently objective. For a successful competition it is not enough merely to invite good graphic designers, but at least half of the jurors must come from outside. I L_ intérêt suscité par les concours d'emblèmes s'explique par la possibilité qu'ils donnent aux participants de se présenter au public ou de faire nouveau parler d'eux. Plus Ie nombre des concurrents est grand, cependant, plus réduites sont les chances d'être parmi les lauréats; bon nombre de graphistes chevron nés renoncent done a participer a ce genre de compétitions, car Ie temps passé a concevoir une bonne maquette est sans relation aucune avec l'espoir minime de remporter un prix. Les jeunes, par contre, qui ont besoin de se faire un nom, apprécient des concours que les organisateurs considèrent souvent comme une publicité a bon marche. Les Editions Bertelsmann ont choisi une autre voie lorsqu'elles ont décidé de se donner un nouvel emblème. El les ont en effet demandé six graphistes, pour la plupart réputés, de leur proposer une ma quette contre 1 000 DM d'honoraires. Ce symbole devait se retrouver sur toutes les jaquettes de la maison et être apte également figurer dans la publicité par affiches, annonces, prospectus, etc. Les conditions d'inscription portaient entre autres: Pour des raisons techniques, Ie graphisme des maquettes ne devrait pas être trop fouillé. Tout participant devra soumettre deux projets, l'un utilisant Ie B majuscule, l'autre réalisé au gré de l'artiste.» Nous ne repro- duirons pas seulement les maquettes couronnées, mais tout l'ensemble des envois, car les résultats de ce concours nous paraissent assez intéressants pour que Ie lecteur se fasse une opinion. Les spécialistes ne manqueront pas d'apprécier Ie caractère frappant et la valeur publicitaire de certains projets, et regrettera que les envois couronnés, en particulier Ie Ier et Ie 2ème prix, soient totalement dépourvus de ces qualités. Comment a-t-on pu commettre une erreur aussi déplorable? Ce n'est certes pas la faute des graphistes, car les meilleurs travaux des lauréats ont été négligés. Le jury serait-il responsable? Lorsqu'on s'apergoit que cinq des jurés sur six appartenaient la maison Bertelsmann, on est bien obligé de conclure a l'aveuglement commercial. II ne suffit done pas de faire confiance de bons graphistes: un jury devrait être composé pour une moitié de spécialistes étrangers a la firme organisatrice. it 3] Entwurf, design, maquette: 1-7 HELMUT M. SCHMITT-SIEGEL 8-10 DIETER EISENLAU B 10 56

Gebrauchsgraphik de | 1971 | | page 62