r Avant la découverte de la photographie, aucune image ne pouvait pré- tendre a la fidélité absolue. Les souvenirs d'un visage, d'un événe ment étaient consignés d'après des témoignages oculaires, soit par écrit (textes descriptifs), soit dans des gravures ou peintures. Les témoins doués avaient une tendance naturelle a aj outer a la transcription du sou venir leur interprétation personnelle. C'est ainsi que la Joconde peut tout aussi bien être l'essence de toute une série de portraits de femmes qu'une création de toutes pieces, nous n'en saurons jamais rien. Alors que les visages de F.D. Roosevelt, de Greta Garbo, de la Cadillac de i960 relèvent du domaine des faits vérifiés et indiscutables, reproduits a des millions d'exemplaires a travers le monde entier. C'est cette véracité qui fait l'intérêt de la photographie, quelques autres qualités essentielles que l'on soit tenté de lui attribuer. Durant le millénaire ou la Foi inspirait tous les actes artistiques de l'homme occidental, la création d'images gravitait autour de thèmes reli- gieux, le Paradis par exemple, que l'on était libre d'interpréter a sa guise, d'oü le règne de l'illusion dans l'imagerie. Ce n'est pas un hasard, une découveite technique heureuse qui a présidé a la naissance de la photo graphie il y eut aussi une mutation des consciences avec l'avènement de la Révolution Industrielle qui incita les artistes a ramener leur yej si cette terre que l'homme entreprenait de conquérir. L'affaiblisseme' de croyances religieuses amena un vif besoin de vérification, de preuvtlt® giblesc'est la photographie qui fut appelée a fournir les documer qs sont a la base de eet Age réaliste qui a succédé a l'Age de la Foi. L'adirel photographique est tout a la fois l'un des principaux attributs debet époque et un outil indispensable dans tous les domaines. Le röle que jouait l'Eglise vis-a-vis des artistes, l'Industrie l'ajim aujourd'hui, en donnant la préférence a la photographie d'art. /yr flot d'images ne sommes-nous pas exposés dans l'espace de vingt-atr heuresII y en a partout, sur les autobus, dans le métro, dans les ilh ré dans les cafeterias, dans le courrier quotidien, a la télévision, et toute'hai chent a nous informer, nous instruire, nous déterminer a acheter i tel produit. L'importance de la photographie dans la promotion des vente:j'c- donc plus a démontrer. Ce qui fait sa force, c'est que sa nature mêf t interdit de mentir. Pour qui contemple une réclame photographiqrsur dimensionnée oü l'on voit une véritable beauté se farder les paupièjs ff produit X, la ravissante personne a effectivement utilisé le [Suite i i»W 50

Graphis de | 1967 | | page 52