Comment pourrait se présenter la publicité imprimée, par le truche- ment de moyens d'expression aussi classiques que le texte et l'illustration, d'un organisme de Radio-Télévision faisant appel aux techniques de communication les plus modernes, a la radiodiffusion sonore et visuelle? Question a laquelle les dirigeants de l'O.R.T.H. (Radio-Hesse) se sont efforcés de trouver une réponse dès la mise sur pied de eet organisme a Francfort-sur-le-Main, en 1948. II n'exis- tait guère de modèles a suivre en matière de publicité imprimée pour sociétés de Radio-Télévision, sauf aux Etats-Unis et dans quelques autres pays oü intervient l'initiative privée, mais la la publicité est au service de la prospection de sponsors, d'annonceurs éventuels pour émissions patronnées radiodiffusées ou télévisées. Le système d'organisation radiophonique unique au monde ins- titué en Allemagne fédérale (dans chaque Etat fédéral, une société jouissant d'une entière autonomie administrative, et dont les attributions sont fixées par décret) appelait également des solutions publicitaires nouvelles. II s'agissait de gagner la confiance des audi teurs et d'orienter leur choix au sein d'un programme de plus en plus diversifié, de révéler toutes les ressources du précieux ii ru ment qu'est la radio a l'auditeur moyen qui n'y voit que la sue de production de la coulisse sonore de ses loisirs. Ce but assigné a Taction publicitaire, il fallait trouver la f-n- adéquate et pour ce, du commun accord de tous les intéressé te noncer aux sentiers battus, donner carte blanche a l'avant-gde essayer de transposer dans le texte et dans Timage le moderi n» technique des radiodiffusions sonore et visuelle et faire ressorti er, importance dans la transmission de la culture. Tache des plus a ue si Ton songe aux restrictions imposées par les milieux oü se reci en les auditeurs, les impératifs éminemment pratiques de toute bli cation et la juste mesure a observer dans l'expérimentation de c 1 niques et de motifs graphiques nouveaux, surtout la oü ils ris- en de choquer, voire de révolter. Et pourtant, cette tache semble avoir été menée a bien, si T juge par exemple par le tirage des programmes de Radio-Hesse,'re sous forme de brochures aux seuls intéressés qui en font la denude et qui a doublé au cours des années, ou par la partie du courri de

Graphis de | 1967 | | page 66