A\ r*\ V („11* Josse Goffin 15) Illustration in colour (not used) inspired by a story by Henri Pourrat. 16) Poster inspired by a chanson of the Belgian singer Julos Beaucarne. Blue face. 17) Direct mailer in full colour for Dechymarketing and advertising consultants, bearing wishes for a better, more habitable world. 18) 19) Colour illustrations for an insert about an analgesic. Not used. 20) Illustration from Essentialia, house organ of Union Chimique Beige, manufacturers of pharmaceutical products. Black and ochre. Art Director: H. van Hoof. 15) Unveröffentlichte Illustration zu einer Erzahlung von Henri Pourrat. 16) Plakat nach einem Lied des belgischen Sangers Julos Beaucarne. Blaues Gesicht. 17) Farbiger Prospekt fiir Dechyeine Werbe- und Marketing-Firma, mit guten Wünschen fiir eine bessere, wohnlichere Welt. 18) 19) Farbige Illustrationen für ein schmerzstillendes Mittel. Nicht ausgeführt. 20) Illustration aus Essentialia, Hauszeitschrift der Union Chimique Beige, Hersteller pharmazeutischer Produkte. Schwarz und ocker. Art Director: H. van Hoof. 15) Illustrations en couleurs (inutilisées) inspirées par un récit d'Henri Pourrat. 16) Affiche inspirée par une chanson du chanteur beige Julos Beaucarne. Face bleue. 17) Envoi direct en couleurs pleines pour Dechyconseillers en marketing et publicité, avec des vceux pour un monde meilleur et plus habitable. 18) 19) Illustrations en couleurs pour une annonce en faveur d'un calmant. Inutilisées. 20) Illustration d'EssENTiALiA, revue interne de l'Union chimique beige. Noir et ocre. Directeur artistique: H. van Hoof. J'ai toujours eu l'impression que les illustrateurs étaient des gens aimables - et le Beige Josse Goffin présenté ici en est un bon exemple. II me semble même que l'illustrateur est plus prés du poète que tous les autres représentants de la guilde, tels que le directeur artistique et le photographe. Goffin est un lyrique dans le monde de l'illustration. Celle-ci en tant que monde du rêve fixé sur le papier et l'illustrateur comme rêve fait chair ont d'ailleurs pour moi un rapport supraterrestre avec le monde réel. Le directeur artistique et le photographe pensent dans la réalité et, plus ils le font, plus leur travail est qualifié de juste, de spirituel, d'intelli- gent. Or, ce style dur de notre époque, influencé par les Etats-Unis, va a l'encontre du monde rêveur de l'illustration. On pourrait même dire que l'illustrateur est chargé par le directeur artistique de créer quelque chose de beau, qui n'a rien a voir avec ce monde, une sorte de monde supraterrestre idéalisé. Sur le continent européen, Josse Goffin est un des seuls a avoir une écriture marquante, et il en émane en quelque sorte un appel lancé en faveur d'un travail d'équipe européen. En quoi le travail artistique européen est-il inférieur a celui des Etats-Unis Dans le fini. Les des- sinateurs de New York ont produit un travail d'équipe de la plus haute qualité, alors que le travail d'équipe européen est pour ainsi dire in- connu et que l'on s'en sert trop peu, bien que ce ne soient guère les possibilités qui manquent. Voici done Josse Goffin, prêt a jouer un tel role de premier plan dans le finissage du dessin graphique européen, et il en a les moyens. Evi- demment, il ne parle que le francais, mais bien que je ne le sache pas, nous nous comprenons dans le travail et réalisons en fin de compte ce que nous voulions tous deux. 565

Graphis de | 1971 | | page 83