5 ttg «assem Photographers Photographen Photographes: 40) 41DAVID HAMILTON 42) 43) THOMAS LÜTTGE 44) GEORG GERSTER PHOTOGRAPH IS 73 Designers Gest alter Maquettistes: 40) 41ROGER GOULD 42) 43) PETER SEIDLER 44) EMIL SCHULTHESS Publishers Verleger Editeurs: 40) 41THE DAILY TELEGRAPH MAGAZINE, LONDON 42) 43) PETER SEIDLER, WERBEBERATUNG, MÜNCHEN 44) SWISSAIR WERBEABTEILUNG, ZÜRICH décennie écoulée me semble impliquer le remplacement a court terme de la photographie noir-blanc par la photographie en couleurs. II faut évidemment reconnaitre que le noir et blanc, que Cartier-Bresson appe- lait une déformation, e'est-a-dire une abstraction, a déja pu s'assurer une solide chance de survie et de développement dans des domaines ou intervient l'abstraction. C'est ce que montre avec clarté la renaissance que connait actuellement la photographie surréaliste aux Etats-Unis. L. Fritz Gruber, collectionneur et critique en matière de photo graphie, voit lui aussi s'achever l'époque de la photo en noir et blanc: «La photographie en couleurs et la maitrise de cette technique sont en route. Nous nous y habituerons pour l'apprécier finalement a sa juste valeur. Et le noir-blanc P II appartiendra de plus en plus au passé.» En tant qu'observateur de la scène photographique, j'ai été fasciné par le röle moteur que la photographie publicitaire a joué dans cette évolution. C'est en partant d'une étude approfondie de la valeur d'atten- tion (qui, pour une annonce en couleurs, est généralement bien supé rieure a celle d'une annonce en noir et blanc) que les publicitaires se sont mis a réclamer aux photographes une part croissante de clichés de qualité en couleurs. En même temps, la qualité de la reproduction des couleurs dans les magazines et revues professionnelles s'était [Suite a la page 528] 40) 41) Photo et couverture du supplément magazine d'un quotidien anglais. Le numéro contient un compte rendu du livre photographique Dreams of Young Girls (Rêves de jeunes filles). 42) 43) Feuillets du calendrier «Dimensions» de la fabrique de papier allemande Haindl. L'inter relation papier-homme est illustrée par des photos de tension et de contraste. 44) Motif tiré du calendrier Swissair pour 1972: la récolte dans la pampa argentine. Élf dix dernières années, oü j'ai eu a m'occuper de photographie non jbas seulement par gout, mais dans le cadre de mes activités pro- islinelles, je me suis intéressé au photographe engagé et surtout au •«jgraphe publicitaire. C'est lui, en effet, qui est a l'origine de l'orien- tif vers la couleur constatée au cours de cette décennie. Ins la photographie, la couleur n'a joué aucun röle important jus- i'/début des années soixante. D'aucuns ont expliqué cette résistance liluleur par le fait que ni les techniques de reproduction ni la photo- ■ate en couleurs n'avaient encore généralisé la garantie de qualité ir'iatique qui peut seule valoriser la photo couleur en tant que repro- ac|ij fidéle de la réalité. C'est l'idée que l'on rencontre par exemple ma plume d'Henri Cartier-Bresson dans le chapitre qu'il consacre a cleur en préfajant Images a la sauvette (1952). D'autres évoquent un ré tenace contre la couleur, préjugé dont ils retracent l'origine dans mhème que le peintre et dictateur de la mode Jacques-Louis David Bit contre les couleurs vives dans la première moitié du XIXe siècle, t jis, il faut aussi se rendre compte qu'un photographe qui a conquis ij te lutte son métier en noir et blanc n'est guère disposé a s'attaquer dlproblèmes et techniques nouveaux. Iioi qu'il en soit, l'évolution qu'a connue la couleur au cours de la

Graphis de | 1973 | | page 61