I THE DEVELOPMENT OF WRITING DIE SCHRIFTENTWICKLUNG A very useful GRAPH IS book (9th edition) sqcNöaarrAB f;GC K DpPlC] CDX qz \ceoj:KSLNR OCDNl\€RCOJ BOpKLSTCJbp qca>xc|ZOSY HFC.ESTVtKAH. B1)F(»I)I|1T>HIV1 NOP(lUt>U)XlJZ Ein sehr niitzliches GRAPH/S-Buch (9.Auflage) Order Form Bestellschein Namel II I I I I I II I l l l l l l l l I I I I O opport a ses propres pensées, a ses propres besoins. Et c'est ainsi qu'il lit am ené a créer une vie et une affaire basée sur ses propres curiosités. it nous en sommes devenus les bénéficiaires. «Richard Saul Wurman ne peut pas être rangé simplement parmi les grands designers. En fait, il n'a rien du designer conventionnel. II a tant de facettes qu'il ,eut se placer dans le peloton de tête de n'importe quelle discipline. II a un esprit nique, des idéés remarquables qui semblent lui venir aisément. IIy a assede choses i lui pour faire fondre en larmes tous les autres designers.» - Lou Dorfsman Sans aucun doute, eet homme est un fanatique. II est trop excessif en lut pour ne pas être un fanatique. Excessif dans ses intéréts, dans énergie qu'il déploie, dans sa détermination, dans ses talents. Le tonde du design possède un grand nombre de bons créateurs exem- laires - de gens dont l'ceuvre nous inspire par sa beauté, son intelli- ence. Mais nous avons trés peu d'amoureux exemplaires du contenu. Vurman est devenu l'un de nos Grands Explicateurs. Et après? Est-ce ue cela nous renseigne davantage sur ce qu'il est, ou sur ce que nous e sommes pas...? LES TIMBRES SUISSES iuite de la page S7] Et c'est ainsi qu'ils demeurent les témoins de leur époque, e ses aspirations, de ses problèmes et last but not least du style gra- .hique qui la domine. Et pourtant, ce minuscule imprimé pose une exigence constante non :ulement au designer, mais aussi aux autorités responsables de la election des sujets. Chaque projet doit tenir compte des caractéris- ques spécifiques du timbre-poste et incarner bien davantage qu'une mple petite image pourvue d'une légende - c'est la un critère que l'on e pourra jamais ignorer. Heureusement qu'aucune recette n'est dispo- ible pour y satisfaire. Ce serait trop facile et trop restrictif a la fois. 'eut-être le concepteur chevronné se laisse-t-il plutót guider par impression empirique d'avoir touché juste en identifiant l'essence 'un timbre, d'avoir trouvé une forme aisément lisible et organisée avec iarté et d'avoir réduit a l'essentiel le sujet visuel imposé. Le choix de la gamme des couleurs obéit a certaines régies limitatives. n chromatisme nuancé en soi est optiquement préférable a Femploi de luleurs-chocs complémentaires peu indiqué pour ce petit format. La luleur revêt une importance fonctionnelle surtout dans les émissions ravées et imprimées en monochromie. A chaque valeur différente du jême sujet doit correspondre une coloration différente du simple fait ue la couleur a une fonction de différenciation plus forte et plus vpidement assimilée que la valeur indiquée en chiffres. Si l'on excepte les reproductions de tableaux si fréquentes sur les mbres étrangers et que nous qualifierons de guère réussies paree u'elles représentent des emprunts plutót que des créations de timbres plein droit, l'aspect visuel du timbre-poste ne subit guère l'influence ;s courants qui se font jour dans le domaine de l'art. On ne constate tére non plus d'évolution proprement dite du timbre, qui ne connait ie trés peu de velléités d'expérimentation ou de tentations avant- .rdistes. Faut-il y voir la crainte d'une rupture avec le goüt populaire I plutót l'incertitude des fonctionnaires postaux face a la nouveauté ii intimide plus qu'elle n'emballe? Quoi qu'il en soit, le timbre-poste s'est pas hissé au rang de miroir stylistique auquel il aurait pu étendre et n'a done pas suivi l'exemple des arts de communication suelle qui ont a leur tour influencé la peinture. II reste que la conscience clairement formulée de la singularité mceptionnelle du timbre n'empêche nullement le graphiste de recher- ler des solutions nouvelles, hautement individuelles, ni d'y exprimer >n approche personnelle du visuel. A ce point de vue, les opportunités int innombrables d'inventer du nouveau tout en restant dans le cadre la spécificité de eet imprimé pas comme les autres. THE DEVELOPMENT OF WRITING by Hans Ed. Meyer, Instructor in Lettering at the Zurich School of Arts and Crafts. This successful small but concise work, now in its ninth edition, will make it possible for any interested person to grasp the essentials of the subject quickly and without involved research. The 71 examples (see specimen pages, below), backed by brief notes, make clear all the main stages in the de velopment of letter forms in the Western world, from stone-engraved letters by way of the many written scripts to some printers' types of our own time. 11%*6 inches. 48 pages, paper bound in lacquered boards. Évoip.tiuoiiyiio A ajh- <ip. LtnuUrr pautnm ugc.ticcflp- bdpikp.vijjz ifkLLApOCAlipsiqt P15 S t CO M STA T Q VA IT) vuevTiHKcnrrzMi icpiCftoYituf lu.c a-mif dekéï)f &lanrf oyepekc muivfajuotl^iifltrm efsi itr Wfkourhfjio it (ftjuifitrf »3t»n s)iïcr««n tui^o jht na uji 5i^/ u(fS cjtpspnertxib iifydipfc ccurxiicjui kv/jjlóna'tuw iai^raTrxcdnrjSnil cWcuncc. Slormumcjua lióVtrta fiyiaacmiAx- iiLfuxiimar.i'ésl u£t1bc|H^ mia. off Leal emf fu^-aW- DIE SCHRIFTENTWICKLUNG heisst ein bereits in seiner neunten Auflage erscheinendes erfolgreiches Graphis-Buch, mit dem sein Verfasser, Hans Ed. Meyer, Lehrer für Schrift an der Kunstgewerbe- schule Zürich, die Kenntnis und Entwicklung der historischen Schrift- formen, als Voraussetzung zu schöpferischem Schriftgestalten, ver- mittelt. Es beginnt mit den römischen Lapidarschriften des 2. und 1. Jh. v. Chr. und enthalt alle wichtigen, im Laufe der Zeit entstandenen Schriftarten. Den Schluss bilden die Schriften unserer Zeit: Egyptienne und Grotesk. 71 Beispiele, 48 Seiten (siehe obige Seitenwiedergabe). Format 15x30 cm, broschiert in lackiertem Umschlag. Please send mecopy (copies) of THE DEVELOPMENT OF WRITING at SFr. 13.in USA: 7.00 in Great Britain and Ireland: 4.(post-paid) O Bitte senden Sie mir.Exemplar(e) DIE SCHRIFTENTWICKLUNG zum Preis von SFr. 13.DM15,(Porto und Verpackung inbegriffen). Cheque enclosed. Amount paid into your account at the Swiss Credit Bank, Zurich. Scheck beiliegend. Betrag auf Ihr PC Zürich 80-23071 Frankfurt/Main 3000 57-602 bezahlt. Betrag auf Ihr Konto bei der Schweizerischen Kreditanstalt Zürich überwiesen. Profession f Beruf L Address Adresse Date/Datum Signature/Unterschrift Please send to Bitte senden an GRAPHIS PRESS CORP., Dufourstrasse 107, CH-8008 Zürich, Switzerland. 89

Graphis de | 1983 | | page 91