carte de visite, extraite de la ligne graphique pour la manifestation Dieppe, capitate du cerf-volant 1992 couverture du Journal de bord 1992 ao:t0i le choix du caractere Rotis de la tradition a la modernite exemple de formulaire edite sur Macintosh et sorti sur impri- mante laser A Saumur, Ruedi Baur commence par un travail sur I'identite et produit une meta- phore assez semblable. La ville est hori zontals, deux couleurs dominent, nette- ment distinctes le gris de I'ardoise des toitures, le beige du tuffeau des facades. La ligne graphique est batie sur la modu lation de ces deux espaces-couleurs et sur le choix du caractere typographique Rotis (cree par Otl Aicher) qui doit symbo- liser a la fois le rapport de la ville a son histoire et son developpement contempo- rain (industrialisation du Val de Loire, tourisme, etc.). A Dieppe, I'intervention fut avant tout une mission de conseil dont Alex Jordan ditdans une ville en crise economique, nous n'avons pas cher- che a mettre en avant le travail sur I'identi te visuelle. II valait mieux s'attacher aux purs problemes d'information. La proposi tion initials fut done de mieux dialoguer avec les habitants en editant un journal qui ne soit pas un simple bulletin municipal mais un vrai journal de la ville NTE aida a creer le Journal de bord avec les moyens, limites, dont la ville disposait. Congu, redige par des gens du cru, non journa- listes, illustre par des photographes locaux, maquette et imprime sur place, Journal de bord dispose d'une veritable liberte d'expression de la part de la mairie. La patte des graphistes apparait plus ou moins mais les dieppois se reconnaissent dans ce qu'ils identifient comme une expe rience locale, authentique. NTE developpe d'autres initiatives avec I'equipe du journal: expositions et catalogues autour de la commemoration du debarquement anglo- canadien, du photographe dieppois de la Belle Epoque, Georges Marchand, etc. Le blason-logo qui existait allegorie du Cadre noir est garde, redessine au trait et integre a I'identite visuelle il est reser ve au papier a en-tete du maire... La signaletique est transcrite sur des sup ports en ardoise recomposee. Elle est encore actuellement en elaboration, notamment pour les batiments munici- paux. Cette recherche conduit a une charte graphique simple, epuree, au fonc- tionnement tres souple. Si I'atelier e'est son dada prend a son compte ('elabo ration des formulaires administratifs, il laisse au service communication de la ville le soin d'adapter le mensuel munici pal aux nouvelles normes, ainsi que celui de creer les affiches (trois seulement seront realisees par Integral Concept). Demarche qui, selon la volonte des graphistes, doit s'accompagner d'un echange avec les habitants. Une exposition est alors montee qui pre- sente le processus d'elaboration de I'identite visuelle, le fonctionnement de la charte et ses applications. Libre alors au citoyen de porter un jugement. Puis, NTE met en place la promotion du Festival du-cerf volant et s'engage dans I'identite visuelle a proprement parler creation d'un papier a en-tete qui reprend le blason traditionnel dieppois, les deux sirenes materiel de presentation de la ville logo d'action avec le nom de Dieppe barre d'une diagonale delimitant deux espaces couleurs triangulaires, symboles de la descente en pente douce des collines vers I'ocean. Cote Le Coup de Roufls dossier de presse verso d'un depliant pour I'exposition Dieppe s'affiche in Brighton 1989 photos Le Bar Floreal 13

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 13