A L'ARRET G.FRECHE -,-B Realisation d'un SIADE d'ATHLETISME La maTtrise d'ouvrage Jean Jenger, directeur de la Documentation Frangaise, anciennement responsable de I'etablissement public du musee d'Orsay, souligne qu'en matiere de graphisme, comme en architecture, il taut savoir creer I'outil de maTtrise d'ouvrage «en architec ture, la fonction de maitre d'ouvrage deci de, autant que le travail de I'architecte, de la qualite des realisations. A la difference d'un metier que I'on fait toute sa vie, c'est une fonction plus ou moins episodique. On la sous-estime en general et ceux qui doi- vent I'assumer n'y sont pas prepares, car il y a une grande ignorance en France, sur- tout dans le domaine public, des pro- blemes d'espaces et d'images». Plus qu'une formation pedagogique, on peut se demander si le maitre d'ouvrage n'a pas, avant tout, besoin de savoir conju- guer le sens meme du mot commande - commande comme decision qui impose des regies auxquelles on doit obeir - commande en tant que fonction de controle, s'inscrivant dans la duree et impli- quant un suivi - commande comme acte de confiance, c'est son aspect edulcore, bien qu'en latin classique, «commendare» signifie aussi confier. D'ailleurs, Jean Jenger ne dit-il pas «si les interventions a Orsay et a la Documentation Frangaise ont bien reussi, c'est qu'un echange humain s'est installe qui a debou- che sur une confiance mutuelle... un che- vauchement des prerogatives des uns et des autres etait alors possible car il y avait respect des competences reciproques Existe-t-il une specificite de la maTtrise d'ouvrage au sein du domaine public En guise de reponse, citons encore une fois Jean Jenger«des que I'on est respon sable d'operations publiques et surtout si elles concernent des administrations cen trales, il se cree une dimension que j'ose qualifier de purement republicaine avec tous les devoirs envers les citoyens que cela comporte, qui oblige a se depasser et que sous-tend, en quelque sorte, une res- ponsabilite historique». image de I'association Ne Pas Plier 1992 L'asymptote de I'Etat et du graphisme Dans un pays ou I'on est si souvent imbu de la notion de service public, ou les prero gatives de I'Etat sont immenses et diffuses, peut-il emerger une volonte politique favo rable au graphisme Une volonte republi caine, evidemment, pas celle qui consiste a dire «je m'adresse a un graphiste parce que tel est mon bon plaisir», mais bien plu- tot celle qui considere le graphisme comme propice au bon fonctionnement des institu tions III apparaft que le graphisme est intrinsequement reformiste, a vocation humaniste politiquement social-democra- te», selon Pierre di Sciullo, ce qui explique- rait sa faveur dans les democraties du nord de I'Europe, ses errements en Italie et ses paradoxes en France...), et I'Etat frangais reste profondement autoritaire, omnipotent et pyramidal. Dans ces conditions, on voit mal se produi- re une osmose comme cela a pu etre le cas aux Pays-Bas le rapport demeurera certai- nement asymptotique un rapprochement tendanciel, fruit de 1'evolution des mentali- tes plutot qu'un croisement, marque par un acte politique. Le Depute Maire et son Conseil Municipal a lere tranche 5.000.0001. 6520im de piste en SPURTArJ S 8 couloirs - 4001. 9200m2 d'alre gazonnee we Direction Mumapaie des Sports I wage Maine de Montpellier I Assistance Technique. C.E.T.E. Aix en Provence MED1ASP0RT. COLAS photo Vivacity. Paysages UTOPISTE Un graphisme face au pouvoit Dans la crise economique et sociale qui se creuse, tout concourt a la renaissance d'un graphisme contestataire ou pour mieux dire, «de mise en demeure» de I'Etat, lie au renforcement du tissu associatif et au renouveau du desir d'engagement. L'evolution des Graphistes Associes est, a cet egard, symptomatique. Nes de la dispersion de Grapus, pour la plupart issus du mouvement communiste, sans plus y adherer, ils maintiennent le cap, contre vents et marees, d'un graphisme militant. On peut etre irrite par leur maniere toujours sacerdotale, de precher la bonne parole politique, il n'empeche que leurs creations dont ils recusent I'appartenan- ce au graphic design touchent souvent juste, vigoureusement, dans bien des domaines de la vie civique (le chomage, le logement, la sante publique, etc.) ou I'Etat, les partis et les syndicats ont delegue les images a la publicite, quand ils ne les ont pas purement et simplement mises au rebut. Les Graphistes Associes ont noue des liens de complicite affective avec des responsables d'associations, d'organismes publics, syndicaux etc. qui leur permettent de maintenir, tant bien que mal, une econo- mie alternative, radicalement publiphobe, et vouee a I'interet general Souhaitant bousculer les images regues, ils poursuivent, entre autres, I'experience des auto-productions, paradigme du graphisme d'auteur selon eux, qui peuvent ou non croiser des commandes virtuelles. 15

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 15