K -1MM/ 4 V ZK ZJ Zl ZH ZG V ZE ZD ZL Ec- ZF ZCX uSHEKOUft HI ANGUi-CTHABI REPtBLiQiT fR4\CA!SE BLEPtJBLIQUE FRANCA!>E 37 - 1958, France. Gandon. 40 dme anniversaire de I'armistice de 1918 m ocumm 42 -1958, France. Vignette caritative. Journee nationale des Vieillards. Avant I'invention du 3eme §ge. 46 1906 - 1925, Tunisie. Dumoulin, J.Puyplat. Courrier postal a cheval, timbre pour colis postaux surcharge protection de I'enfance REPUBUQUE i. CONGO Tou A IS to KtSEKEoE 45 - 1963, Republique du Congo. Mazelin. Masque Kebekebe -AV C. 3 f f- REFU5I FRANC AN f 38 -1971, France. Decaris. Prise de la Bastille. Difficile de ddpartager plusieurs micro-acaddmismes, I'acad6mie des beaux-arts 1955 de I'academie des beaux-arts 1970, Decaris de Carzou ou B.Buffet ou Tremois... 39 - 1992, France. Goffin. Bicentenaire de la Republique 40 - Timbre fiscal dmis par le ministere des Finances 1992, poingon inchange de- puis 1925. L'Etat, quand il taxe purement et simplement, ne se soucie pas de mo- derniser son image. 41 - vers 1965, France. Image d'Epinal pour 6colier tc\4 \A ZN ZM 4 Ec,\4 Cc\4 Ec.\4 Ec \4 Ec \4 4 Ec.NiJ. Ec \4 Ec.' 47 - 1907, Republique Frangaise - Moyen Congo. P.Merwart, J.Puyplat. Panthdre 51 - 1971, Suisse. Hartmann, Courvoisier. 2bme decennie du ddveloppement £c.\<* 43 - 1941-1945, France. Vignette de ra- tionnement pour fournitures scolaires La charite, la surtaxe, la surcharge 48 - 1916, occupation frangaise du Cameroun, colonie allemande. Timbre-poste et vignette sont un support privilegie pour la charite. On gagne, pour une somme modique, un temoigna- ge de compassion et la possibi lity de promouvoir la cause. La surtaxe est versee directement aux oeuvres par les postes, I'achat des vignettes tombe dans les caisses des associations. 49 - 1922, Oubangui-Chari surcharge Afrique Equatoriale Frangaise en 1925 Quelquefois ia vocation caritati ve du timbre se decide sur le tard (parce qu'il en reste en stock, que le theme soit compa tible ou pas), on le rebaptise alors par la surcharge. La sur charge procure un plaisir parti- culier a I'amateur. La fonction initiate du timbre, une histoire d'ecriture et d'argent, est reaffir- mee par un bon coup de presse qui relegue a I'arriere-plan toute la «decoration». Souvent la surcharge est un outil d'urgence. On rebaptise, on annule, on reforme, on biffe au gre des rebondissements historiques. L'obliteration ap- portera une troisieme couche, I'enchevetrement des signes atteignant son comble. 50 - 1922, Tchad surcharge Afrique Equa- toriale Frangaise en 1925

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 41