So,b*n7~FW~ fcr U Dada lance une offensive totale qui prend d'assaut tous les media s'offrant a sa por- tee. Tous les moyens sont bons pour pro- pager les idees revolutionnaires. Ce n'est pas la projection d'un discours artistique vers la rue, c'est un court-circuit entre les deux. La rue genere une poetique qu'il faut utiliser comme source de creation ses affiches, ses reclames, ses enseignes sont autant d'elements plastiques et visuels a explorer. Mais la rue est aussi un espace a investir (les poemes-affiches de Raoul Hausmann furent une des premieres tenta- tives). Georges Grosz raconte Je devais inventer des slogans qui servaient la cause du Dadai'sme, par exemple Dada est arrive ou «Dada a vaincu» Nous imprimions ces slogans sur des feuilles adhesives et en peu de temps, dans tout Berlin, les vitrines, les tables de cafe, les portes des maisons en furent remplies. C'etait une action vraiment inquietante. Desormais, c'est dans la creation elle- meme que I'acte artistique s'affirmera, vivant, actif et toujours en mouvement. Rien ne peut etre fige, les processus de production de la culture doivent etre ren- dus visibles. Une pratique artistique comme experience de la vie, mise en dan ger de sa propre personne, un acte auto- matique, mecanique, exprimant la dissolution, I'explosion des experiences multiples laissant place a redetermination oil la beaute se revelera pendant la production meme. Soaben rschienanl rmchienenl f a Soeben f ^Joq erschienenl ©riginallitD^grapbion DU HMJK-VEtLAO, BUUHSODENDB couverture d'un recueil de dessins de George Grosz 1917 Cela n'a plus de sens de vouloir fabriquer des chefs-d'oeuvre pour tenter d'appro- cher la matiere premiere de la vie, il faut en extraire directement les materiaux. Ceux-ci en garderont la trace et existeront, autant pour ce qu'ils sont que pour ce qu'ils racontent. Le geste du collage, tel qu'il est pratique dans les premieres heures de Dada par Raoul Hausmann, Hanna Hoech ou John Heartfield, a la valeur d'un passage a I'acte; il est la mise en forme d'une pulsion, une compression des sens dans un eclate- ment des formes. Dans I'introduction au catalogue de la pre miere foire internationale dada de 1920, Wieland Herzfelde (le frere de John Heartfield) s'interroge sur la «fameuse question», le contenu du Dada'fsme Le seul programme des dadai'stes est de donner pour contenu a leurs ceuvres, tem- porellement et localement, les evenements actuels. C'est pourquoi ce ne sont pas Les mille et une nuits ou Les images de I'lnde qu'ils considerent comme la source de leur production, mais bien au contraire, les illustres et les editoriaux des journaux. FRANZ JUNG couverture du livre de Franz Jung La conquete des machines editions Malik. 1923 BER aBTEILunQ couverture de la revue Der Dada 3 1917 39

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 45