Z~: "Utilise la photo comme une arme photomontages pour I'ouvrage de Kurt Tucholsky Deutschland, Deutschland uber alles 1929 Le Club dada a Berlin n'aura que quelques annees d'existence c'est en dehors du groupe que chacun va desormais forger ses armes et poursuivre le combat engage alors. Pour Heartfield, dont le premier acte de protestation avait ete d'angliciser son propre nom pour affirmer son opposition a la guerre, I'adhesion a la revolution et au parti communiste allemand est I'aboutisse- ment d'une prise de position progressive, nee du desir de se situer en tant qu'artiste politiquement conscient. La repression sanglante de la revolution spartakiste est un choc terrible et il se donnera desormais pour but de denoncer inlassablement I'hypocrisie et la lachete d'une republique qui reprime les mouve- ments populaires et laisse se developper les crimes de I'extreme droite. Ses premiers photomontages, realises pour son frere, editeur de revues dadai'stes et fondateur des editions Malik, datent de 1917. Mais c'est dans les annees 20, avec ses affiches pour le KPD, qu'il accede a la notoriete de I'une de ses creations, montrant un poing dresse, naitra le geste symbole du Front rouge. Heartfield decoupant la tete d'une photographie du prefet de police de Berlin, Zorgiebel (paru dans AIZ en 1929) Voila le salut qu'ils nous apportent photomontage 1938 40

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 46