[XM Eye, the international review of graphic design, vient de sortir, apres une periode de silence, son n°7 entierement consacre a la typographie. Au sommaire: Rudy Vanderlans, fondateur de la revue experimental califor- nienne Emigre, I'atelier anglais Why not associates, I'utilisation de la lettre par les artistes de Fluxus, Oswald Cooper, la vague digitale» etc. Par la qualite des sujets, des illustra tions et de la mise en page, Eye s'affirme comme une des revues de reference du gra- phisme en Europe. On ne peut que regretter I'abandon de la formule trilingue. 120 F dispo- nible dans les librairies speciali ses. Eye, 26 Cramer Street, London W1M 3HE, England. Revue de presse Actualite du graffiti Les graffiti, ces tatouages muraux, source de fascination ou de repulsion, font I'objet ces derniers mois de plusieurs publications, qui sont autant d'occasions de fixer sur le papier, grace a la photogra- phie, la memoire de ces traces ephemeres. Dessine-moi I'amour, paru aux editions Syros Alternatives un des labels de Fluxus. 1965 Omnibus, «mot anglais emprunte a I'edition, designe communement un recueil de textes (contes, poemes, etc) Tel est le titre, adopte depuis novembre 1991par la gazet te trimestrielle sur I'art contem- porain loin des sentiers bat- tus et des reseaux officiels. Abonnement, 4 numeros 50 F. Contact association L'avance artistique, 108-110 rue des Pyrenees, 75020. Tel 40 24 29 78. Exotic fait appel a des crea- teurs desireux d'intervenir dans I'imaginaire social historique, avec des images contradic- toires (erotisme inclus) en liai son avec le reel, jusqu'a vouloir le concurrencer. Exotic est une trompette de Jericho (dans le n°1sept 92). Placid en a congu la maquette (tout comme celle d'Omnibus). Avec des dessins de Muzo, Captain Cavern, Gary Panter, Bruno Richard, une interpretation gra- phique par Philippe Fragione et Arnaud Delaporte de la (tres bonne) chanson du groupe rap marseillais IAM Le livre de la jungle, etc. Bilingue, 20 F. 28 rue des Tanneries. 75013 Le graphiste comme auteur. Le graphisme comme culture dans I'editorial de Michel Bouvet, du n°5 de Trait d'Union, bimestriel d'informa- tion du Syndicat national des graphistes. T.U. est utile pour connaitre les dernieres news de la profession (manifestations, organismes, ecoles...) et au dela, avec les rubriques arnaques, lettres ouvertes, billets d'humeur. S.N.G. 233, rue de Charenton, 75012. Tel 44 73 49 00 (textes de Gilbert Lascault et Denys Riout, 135 p, 250 F), traite d'une categorie de graffiti universels bruts, anonymes et spontanes les graffiti amou- reux. Gilbert Lascault ecrit «Annales des passions indivi- duelles, ces messages expri- ment les pulsions ou les emois qui hantent les villes cote coeur et cote sexe, I'homme s'y revele, tel qu'en lui meme, dans tous ses etats. Les graffiti reproduits dans ce livre sont issus de la collection exceptionnelle de Burhan Dogangay archiviste inlas- sable des rumeurs urbai- nes renfermant plus de 20 000 diapositives prises a travers le monde. La politique, autre theme recur rent de I'expression murale, traite cette fois ci, par le biais des pochoirs, apparus a Paris Caracas. 1981, photo Burhan Dogangay au debut des annees 80 Graffiti'Art, pochoirs poli- tiques (photos et texte de Eric de Aragamazo, editions de l'aube,125 p, 299 F). Ce livre fait suite a I'exposition L'art vifpresente au Centre Pompidou en 1991. Les photo graphies reproduites privile- gient les gros plans et cette vision elimine du coup tout recul, toute apprehension de I'environnement et de I'archi- tecture. Ces derniers temps, la vague des pochoirs a perdu de son ampleur, les grafts ont pris le relais. On les retrouve dans toutes les megalopoles. Les revues et les fanzines (et meme les videos) qui se developpent aux quatre coins de la planete sont de veritables point de ralliement». Dans le n°6 de intox, le journal des cultures de la rue, on trouve les coordon- nees de Tuff stuff Allemagne), Bomber Magazine et Now Skool (Hollande), Graphotism (G.B.), Le livre de la jungle (Belgique), Norway graffiti (Norvege), Hype magazine (Australie), IG Times (New York) et les frangais, Mickey L 'ange- sous tes reins et Get Busy. Intox vaut le detour. Dedie aux intoxiques des medias, aux fanas de reggae et de rap, aux cyberpunk (un nouveau genre litteraire), et bien sur aux graffiti artistes, en herbe ou pas, avec interview, infos pratiques et 4 doubles pages remplies de grafts insenses. Bimestriel, 10 F, en vente en librairie. Spray can mag, nouvelle publication entierement consa- cree aux graffs se revendique «authentique» et fait par le Mouv'». n°2, 16 p, 20 F ContactCite Picasso 1 rue J. Mermoz. 93 200 Saint-Denis 54

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1993 | | page 60