n 11 a I I 1 -a 5 a .a ■s s 2 ■S z 8 ji i^li 2 s 3 3 1 a a a .a y 0 -2 2 So s I" 7 <V 22 3 O B -5 U=1 o M cu -d "O S-H <u Dh o .2 Jq S rt o B S: a Mh 9< B >- v M g g jq .q 'C w .y a; 9 S 2 3 -2 C 4-T g rt ^s OJ Z 1> o -a a; q3 u q 2 ret <U g N q CI. - q y 6 '6 <u ex Pi Q o U u 1 <r 3 y -5 2 O D v 2 y 33 H caracteres a des objets, ou des sujets, qui interagiraient seuls. Pierre di Sciullo Le double-filmd'Alain Resnais Smoking/No smoking, est formidable a cet egard. L'arborescence nait de ce qu'un personnage choisit ou pas de fumer une cigarette. Le specta- teur est sollicite en permanence par la structure meme du recit. On peut l'imaginer sur CD- Rom. Mais je voudrais souligner qu'une culture du monde PC est en train de s installer, dont il va etre tres difficile de se detacher. Pour l'interface utilisateur dune ecole de forma tion d des logiciels de traitement de texte, j'ai propose de creer des boutons de navigation qui n'apparaitraient pas en relief, j'ai preconise des fonds blancs pour une lecture optimale, etc. Mais le commanditaire attendait des jaunes vifs, des references d l'univers toe des jeux video.et ce projet n'a pas ete retenu Ftienne Mineur On essaie de combattre cette esthetique plastique moule»,ces images d informaticiens. Commandes institutionnelles et part de recherche Me Dans mes commandes, j'essaie d'operer de maniere critiquecreer un jeu pour gar- der ses distances, se moquer de l'outil et de soi-meme. Par exemple, j'aime installer un va- et-vient permanent d'un medium d l'autre. II m'arrive de transposer sur le papier des modeles propres a la culture de l'ecran, tout en imaginant leur retour a I'ecran.et ainsi de suite! Je pense agir en graphiste «visionnaire» en proposant une critique des nouvelles images. C'est ce qu'on nous demande en definitive. Pierre di Sciullo Il y a beaucoup plus de risques de se faire devorer par la plethore des logiciels que par le burin du graveur. Il y a par ailleurs des recherches experimentales dans le monde, d un grand interet, qui n auraient aucun acheteur en France.. Ftienne Mineur Les editeurs franfais dans le domaine du gra- phisme multimedia ont, en effet, beaucoup de terrain a explorer. Je travaille a des cartes de visite sur CD-Rom, peu de gens le font. Aux Etats-Unis, une poignee d'editeurs marginaux produit des CD-Rom tres creatifs d'artistes comme Bill Viola ou Laurie Anderson. lis se sont fixe pour objectif de diffuser le meilleur de la production multimedia et.c'est rentable Ftienne Auaer Les CD-Rom, en France, restent tres institutionnels. L'aspect contesta- taire, subversif, se trouve sur le Net. Je participe d un fanzine, lance sur le Net, qui ne coute rien et dont la diffusion est sans precedent. Je pense que c'est une bonne solution, meme si le 6 T3 a; >*- q q "3 <V 3 I—M I a, 3 c 00 o ni -2 2 v m >- g w .2 g o nj <L> "O n -9 P-> 'q <v oc -q q o o >- o 3 a <v (U t O H q 'r* 2 8- 4 2 -S TZ iT3 fi 00 2 sea* 3 00 V -3 M 3 Jl •a a oo -E3 o <u x) T3 o a; V 0 2 Th 9^ j; x nJ rt I B q l-H U a <v q s- o v-> 00 n 11 o TJ 2 O w Oh Oh .q OJ <u T? <L> g. H -O Pi 3 J. 'TS O "2 u 3 qJ QJ 2 u y -o -"So DO 00 1/5 P* U p u i 5 S S Si - 3 -fi o o i u -s 0 -q 01 O S Si a cr V. 2P 2 13 ,y 7 B q 3 2 g c1 c OJ nj q G 3 124

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1996 | | page 163