co KEMPU MATCH INOUSTFlO.GUDIYATTV comme une poignee a un concept surtout si ce gu il doit nommer eSl aussi ineffable qu'une odeur... Done vous avez le nom, c'etf I'An tique Olive, et vous etes content. C'etf comme ca que ca se passe, plus on reconnait d'alphabets, plus on eft content. Ce sont, tout d'un coup, des mondes qui s'e'clairent... meme avec les textes les plus ahurissants ou vraiment sans aucun interet... Vous percevez le monde de I'Optima, celui de I'Antique Olive, cafait deux cara£leres deja et pour le moment, on en eSl la. Suite au prochain n° de Signes H.O. H.O. remercie Philippe Katchadourian de FontShop France pour son aide logiftique. Mise en page Muriel Paris Photos Jean-Claude Planchet Caractfcres utilises Apolline Parisine CO Supplement au n°4, volume 20, juin 1997 de la revue Signes Imprime sur papier Job Parilux TCF Ivoire, 135 gr. 1. Centre Georges Pompidou, Departement du developpement culturel, Revues parlees. Architefture, design, graphisme. Petite Salle, 1" sous-sol, entree libre dans la mesure des places disponibles. Conference Heftor Obalk, critique d'art, graphifte. Sensible a la typographic, introduction a un genre. Jeudi 9 fevrier 1995,19 h. (carton d'invitation) 2. Etaient notamment presents, parmi les "specialities", Julie de la Celle, David Corvai- sier, Pierre di Sciullo, Josd Mendoza, Michel Mallard, Olivier Nineuil, Muriel Paris, Jerome Peignot, Jean-Francois Porchez... Et parmi les moins specialities Jean Eche- noz et Marianne Alphand {arrives ensemble), Sylvie Lachize et Francois Rivenc (idem), Nathalie Heinich, Marc-Edouard Nabe, Daniel Soutif...

Signes - Bulletin Ars Publica fr | 1997 | | page 20