c a -» r9 9 a -0 a -3 9 -9 I. moholy-nagy: photographie forme objective de notre temps un nouvel instrument de la vision dans la photographie, nous avons un instrument extraordinaire de reproduction, mais la photographie est bien plus que cela: elle est sur Ie chemin d'apporter quelque chose de tout nouveau au monde optique: les spécifiques éléments de photographie peuvent être isolés des complications qui y sont attachées; pas seulement théoriquement, mais d'une manière tangible dans leurs manifestations réelles. I'unique qualité de la photographie Ie photogramme, la création lumineuse sur la chambre noire, est la clef réelle de la photographie, elle nous permet de recevoir les réactions lumineuses sur une feuilie de papier sensible, sans secours d'aucun appareil. Ie photo gramme nous ouvre des perspectives d'un morphosisme jusqu'ici absolument inconnu gouverné par des lois qui lui sont particulières cette nouvelle vision commande des moyens complètement dématérialisés. 3 9 9 -9 9 9 9 9 3 qu'est-ce que la qualité optique? a travers Ie développement de la photographie noire-blanche, les lumières et les ombres sont pour la première fois pleinement révélées et grace a cela, elles deviennent employées avec quelque chose de plus qu'une connaissance purement^ théorique l'impressionnisme dans la peinture peut être considéré comme un achèvement parallèle. par Ie développement des sources lumineuses artificielles d'une trés haute valeur, plus particulièrement l'électricité, et par Ie moyen de la régulariser il en est découlé l'usage plus fréquent de la lumière continue, et des ombres richement graduées. par ce fait, une grande animation des surfaces et une plus délicate intensification optique. cette grande gradation de valeur est Ie moyen essentiel et fondamental du formalisme optique créatur, même si l'on apprend a penser et a travailler non seulement en valeurs noires-blanches-grises, mais aussi en valeurs de couleur, quand la couleur pure est mise a cêté de la couleur pure, Ie ton a cöté du ton, cela évoque généralement l'impression decorative, dure de I affiche, au contraire, les mêmes couleurs en relations avec leurs tons intermédiaires détruisent I impression d affiche et créent une composition plus délicate d'effet coloré, par la présentation noire-blanche-grise de tous les phénomènes de couleur, la photographie nous a amenés de même dans la gamme grise comme dans celle des couleurs vers la reconnaissance des plus raffinées différences de valeurs. c'est la nouvelle qualité d'expression optique dépassanf Ie standard actuel. ce n est qu un seul point entr'autres,- c'est Ie point dans lequel nous commengons a mépriser les qualités essentielles de la photographie. dans cela nous avons a gagner davantage avec la fonction artistique de l'expression plutot que par la fonction reproductive de la représentation. 3» la technique sublimisée nous constatons dans la représentation, soit fixation objective d'un fait tout autant de chocs et de modifications fondamentaux de la formation optique en usage iusqu'a ce iour, que nous en rencontrons dans la formation directe de la lumière (photogramme). les particularités de ce développement sont bien connues: la vision de l'oiseau dans l'espace, la perspective aérienne, la superposition, Ie miroitement, la pénétration elliptique, etc.; leur coordination systématique ouvre un nouveau champ de présentation dans lequel encore plus de progrès seront possibles. Ie fait que nous sommes capables d'obtemr une fixation précise d'obiets dans les cas les plus compliqués, dans Ie centième ou Ie millième d'une seconde, représente pour nous une extension essentielle des possibiHtés de représentation optique,- cette extension technique produit presque une transformation physiologique de notre vue helmholtz avait l'habitude de dire a ses élèves que, si un opticien arrivait a créer un oeil humain et Ie lui apportait pour son approbation, il serait forcé de dire »beau travail stupide« par Ie fait que l'acuité de l'objectïf, son exactitude impeccable nous aide a développer nos facultés d'observation les élevant a un standard de visuelle perception qu'embrasse un instantané d'agrandisse- ment énorme ultra-rapide, employé dans les prises microscopiques. progrès de l'exécution la photographie nous donne aussi loin que nos veux peuvent l'atteindre, éventuellement la supervision, dans le temps et dans l'espace. une simple et sèche énumération des éléments spécifiques photographiques (éléments purement techniques et non artistiques, suffisent pour deviner le pouvoir divin latent et pour pronostiquer a quoi il conduit... 13

Telehor cs | 1936 | | page 15